Les trimestriels d'UPS déçoivent

jeudi 26 avril 2012 17h10
 

par Lynn Adler

(Reuters) - United Parcel Service (UPS) a fait état jeudi d'une hausse moins marquée que prévu de son bénéfice net au premier trimestre, conséquence du poids croissant dans son activité des transactions électroniques à faibles marges et de volumes peu dynamiques en Asie.

A la suite de ces annonces, l'action du numéro un mondial de la messagerie express, souvent considéré comme un bon baromètre de la conjoncture économique, reculait de plus de 3% à la Bourse de New-York.

Les résultats du groupe ont reflété les mesures d'austérité en Europe et le ralentissement de la croissance en Asie, a déclaré le directeur général Scott Davis.

"Au premier trimestre, la plupart des bonnes nouvelles sont venues des Etats-Unis où les signes d'un rebond de l'économie sont évidents", a-t-il dit lors d'une conférence avec les analystes.

Le ralentissement de l'activité en Asie n'est qu'une "situation difficile temporaire" et les volumes ont déjà commencé à se redresser en mars, a ajouté le directeur général.

"Les clients optent pour des services de livraison plus lents", note Edward Jones, analyste chez Logan Park. Les livraisons différées ont ainsi progressé de 10%, ajoute-t-il.

L'annonce de ces résultats intervient alors que UPS est engagé dans la plus grosse acquisition de son histoire centenaire.

RACHAT DE TNT EXPRESS EN BONNE VOIE   Suite...

 
<p>United Parcel Service (UPS) a enregistr&eacute; une hausse moins marqu&eacute;e que pr&eacute;vu de son b&eacute;n&eacute;fice net au premier trimestre, cons&eacute;quence du poids croissant dans son activit&eacute; des transactions &eacute;lectroniques &agrave; faibles marges et de volumes peu dynamiques en Asie. Le r&eacute;sultat net du num&eacute;ro un mondial de la messagerie expresssur les trois premiers mois de 2012 s'est &eacute;tabli &agrave; 970 millions de dollars contre 915 millions de dollars il y a un an. /Photo d'archives/REUTERS/John Sommers II</p>