La hausse des prix pétroliers dope le résultat de Shell

jeudi 26 avril 2012 10h42
 

par Tom Bergin

LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une progression de 11% de son bénéfice au premier trimestre, dépassant le consensus des analystes, grâce à la hausse des prix pétroliers et au développement de nouveaux projets.

Ces deux éléments ont plus que compensé la baisse des prix du gaz aux Etats-Unis.

La première compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a fait état d'un bénéfice net à coût courant (CCS) de 7,66 milliards de dollars (5,8 milliards d'euros).

Hors exceptionnels, le résultat est de 7,27 milliards de dollars, alors que les analystes attendaient 6,70 milliards.

L'action gagne 3,2% en Bourse de Londres, alors que l'indice sectoriel européen avance de 1,5%.

La méthode CCS fait abstraction des plus ou moins-values latentes liées à la variation de valeur des stocks. De ce fait, le résultat net est comparable à celui mesuré suivant les normes comptables américaines.

Les analystes de Citigroup estiment que les projections du marché pour les résultats futurs de Shell seront sans doute relevées à la lumière de ceux publiés ce jeudi.

Shell a relevé son objectif de cessions d'actifs à quatre milliards de dollars contre deux à trois milliards auparavant, s'alignant sur les nouvelles habitudes d'un secteur dont les entreprises tentent de réajuster leurs portefeuilles plus régulièrement.   Suite...

 
<p>Royal Dutch Shell annonce une hausse de 11% de son b&eacute;n&eacute;fice au premier trimestre, d&eacute;passant le consensus des analystes, gr&acirc;ce &agrave; la hausse des prix p&eacute;troliers et &agrave; la croissance de ses marges de raffinage. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville</p>