Statu quo confirmé de la Fed sur les taux jusqu'à la fin 2014

mercredi 25 avril 2012 19h36
 

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale a confirmé mercredi son engagement à observer le statu quo sur les taux jusqu'à la fin 2014 au moins mais n'a pas dit grand chose sur d'éventuelles nouvelles mesures de relance cette année, alors qu'elle a livré un jugement un tout petit peu plus positif sur la situation économique.

La banque centrale américaine a jugé que l'économie des Etats-Unis était en croissance modérée, comme elle l'avait également dit en mars, et que le taux de chômage avait baissé tout en restant élevé.

Elle a observé des "signes d'amélioration" du secteur immobilier et même si elle anticipe encore quelques trimestres de croissance modérée, elle estime que la reprise accélèrera ensuite progressivement.

La Fed a remarqué une accélération de l'inflation, imputable pour l'essentiel aux prix de l'énergie et qui n'affectera la croissance que momentanément.

La conjoncture économique "justifiera sans doute des niveaux exceptionnellement bas pour le taux des fonds fédéraux, au moins jusqu'à la fin 2014", souligne-t-elle dans le communiqué publié au terme de sa réunion de deux jours.

"Statu quo intégral, pour autant que je puisse en juger", a réagi Bob Gelfond (MQS Asset Management). "La Fed ne fera rien pour relever les taux à moins d'avoir des chiffres réellement forts plusieurs trimestres durant; nous en sommes loin!".

Les traders parient actuellement que la Fed recommencera à relever les taux d'intérêt en avril 2014, le marché des futures (contrats à terme) donnant une probabilité de 56% qu'elle agisse à cette époque-là.

La Fed publiera à 20h00 ses dernières projections trimestrielles et le président Ben Bernanke donnera une conférence de presse à 20h15.

En janvier, la Fed anticipait une croissance de 2,2 à 2,7%. Il se pourrait qu'elle révise cette fourchette à la hausse. Elle anticipait aussi un taux de chômage de 8,2 à 8,5% et cette fourchette-là pourrait elle être revue à la baisse.   Suite...

 
<p>La R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale a confirm&eacute; mercredi son engagement &agrave; observer le statu quo sur les taux jusqu'&agrave; la fin 2014 au moins. Elle n'a pas dit grand chose en revanche sur d'&eacute;ventuelles nouvelles mesures de relance cette ann&eacute;e. /Photo d&rsquo;archives/REUTERS/Joshua Roberts</p>