Belvédère va bientôt céder des actifs pour solder sa dette

mercredi 25 avril 2012 11h38
 

par Pascale Denis et Alice Cannet

PARIS (Reuters) - Belvédère s'apprête à réaliser une importante cession d'actifs pour tirer un trait sur sa dette et repartir de l'avant, a déclaré à Reuters le PDG du groupe de spiritueux englué depuis des années dans un conflit avec ses créanciers.

La société placée en redressement judiciaire valorise l'ensemble de ses actifs à plus d'un milliard d'euros. Sa dette atteint aujourd'hui 520 millions d'euros.

Elle pourrait donc se séparer d'ici un mois d'une de ses trois grandes marques: la vodka Sobieski, sa pépite créée il y a une quinzaine d'années et devenue la 7e marque mondiale de vodka, les liqueurs Marie Brizard dont l'acquisition est à l'origine des maux de l'entreprise, ou le scotch whisky William Peel, le plus vendu en France.

"Nous avons décidé de vendre d'importants actifs pour rembourser toutes nos dettes le plus vite possible et repartir sur des bases saines", a déclaré Krzysztof Trylinski, cofondateur de Belvédère, sans plus de précision sur l'actif concerné ni sur les acheteurs potentiels.

La transaction, pilotée par les conseils Messier & Maris, "devrait être bouclée dans le mois qui vient", a-t-il ajouté.

Sommé par les tribunaux de vendre Marie Brizard en 2010, Belvédère n'était pas parvenu à trouver acquéreur, les discussions ayant échoué sur le prix.

Le groupe s'était placé en procédure de sauvegarde en 2008 pour se protéger de ses créanciers qui lui réclamaient le remboursement de l'ensemble de ses 375 millions de dette contractée en 2006 sous forme d'obligations à taux variables pour financer l'acquisition de Marie Brizard.

Cette demande, motivée par une rupture des covenants bancaires sur une question technique de seuil d'auto-contrôle, était impossible à satisfaire, selon Krzysztof Trylinski, pour qui elle était aussi guidée par le souhait des créanciers de "mettre simplement la main sur les actifs du groupe".   Suite...