Mr Bricolage veut poursuivre son désendettement en 2012

mardi 24 avril 2012 16h17
 

par Alice Cannet

PARIS (Reuters) - Mr Bricolage compte poursuivre ses efforts de désendettement en 2012 pour atteindre à terme un ratio de dette nette sur capitaux propres compris entre 40 et 50%, a déclaré mardi à Reuters son PDG, Jean-François Boucher.

A fin 2011, l'enseigne affichait un ratio de 62%, soit une baisse de 15 points par rapport au 31 décembre 2010.

"Cette année, on devrait, là encore, être capable de descendre de 10 points de gearing", a-t-il indiqué.

"Nous voulons récupérer des capacités pour investir et pour saisir des opportunités qui pourraient se présenter à nous et rentrer en pleine ligne avec notre stratégie de développement", a-t-il souligné.

L'entreprise veut augmenter ses parts de marchés à 15-20% contre 11% aujourd'hui en France, une performance jugée nécessaire pour garder Mr Bricolage à la troisième place de son secteur derrière Leroy Merlin et Castorama.

Jean-François Boucher a confirmé les objectifs financiers du groupe pour 2012, à savoir une augmentation du chiffre d'affaires ainsi qu'une amélioration du résultat opérationnel.

Le PDG a précisé que la hausse serait supérieure à la progression de 1,9% du résultat opérationnel atteinte en 2011.

Mr Bricolage affiche actuellement une capitalisation boursière d'un peu plus de 100 millions d'euros.

Le cours de l'action a progressé d'un peu plus de 9% depuis le début de l'année, après avoir perdu 36,23% en 2011, portant sa capitalisation boursière à quelque 105 millions d'euros.

Avec la contribution de Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot