Wall Street ouvre en nette baisse

lundi 23 avril 2012 15h48
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette baisse lundi, comme le laissait présager les futures, plombée par le souci permanent que représente la crise de la dette européenne et par de mauvaises statistiques de la zone euro.

Le résultat du premier tour de la présidentielle française et la démission prochaine du Premier ministre néerlandais avec la perspective de législatives anticipées ajoutent une touche d'incertitude supplémentaire en provenance d'Europe.

La contraction de l'activité du secteur privé dans la zone euro s'est accentuée plus encore qu'attendu en avril, ce qui pourrait compromettre la sortie prochaine de la région de la récession.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones perd 0,9% à 12.909,08 points, le S&P-500 abandonne 1% à 1.364,87 et le Nasdaq Composite 1% à 2.969,65.

Pfizer perd 0,66%. Nestlé a annoncé lundi avoir conclu le rachat des activités de nutrition infantile du pharmacien américain pour 11,85 milliards de dollars (8,99 milliards d'euros) en numéraire, l'emportant ainsi sur Danone.

Hasbro a fait état lundi d'une perte nette de 2,6 millions de dollars au premier trimestre, sur fond de baisse de ses ventes en Amérique du Nord. L'action cède 2,87%.

Xerox a publié un bénéfice trimestriel en baisse, ses investissements dans les services ayant pesé sur ses marges. L'action gagne cependant 2,8% après que le fabricant de photocopieurs et d'imprimantes a dit tabler sur une hausse de son résultat au deuxième trimestre.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten