Moscou prêt à apporter plus de 10 milliards de dollars au FMI

dimanche 22 avril 2012 09h45
 

par Lidia Kelly

WASHINGTON (Reuters) - La Russie envisage d'accorder au Fonds monétaire international (FMI) un supplément de ressources de plus de dix milliards de dollars mais le montant exact sera fixé en coordination avec les autres pays émergents du groupe dit BRICS, a annoncé samedi le ministre russe des Finances.

"Nous avons déjà dit que la contribution minimum (de la Russie) serait de 10 milliards de dollars, la question est maintenant de changer cette somme, de l'augmenter pour tenir compte du besoin de ressources supplémentaires du FMI", a déclaré Anton Silouanov à la presse.

"Nous allons nous coordonner avec nos collègues des BRICS et décider ensemble de ce qu'on peut faire", a-t-il ajouté en marge d'une réunion entre le FMI et la Banque mondiale à Washington.

Le groupe dit BRICS regroupe le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.

Les pays du G20 se sont engagés vendredi à fournir au FMI un supplément de ressources de 430 milliards de dollars pour faire face à la crise de la dette dans la zone euro.

Selon Anton Silouanov, la plus grande partie de cette somme, 362 milliards de dollars, avait déjà été promise auparavant. "Il reste environ 70 milliards" à répartir entre les contributeurs, a-t-il indiqué.

Les économies émergentes, qui étaient jusqu'à présent plutôt les bénéficiaires de l'aide, se sont cette fois joint à l'effort collectif, même si elles attendent, en contrepartie, que leur poids au sein des institutions financières internationales augmentent, au détriment de celui de l'Europe.

NOUVEAUX QUOTAS   Suite...

 
<p>La Russie envisage d'accorder au Fonds mon&eacute;taire international (FMI) un suppl&eacute;ment de ressources de plus de dix milliards de dollars mais le montant exact sera fix&eacute; en coordination avec les autres pays &eacute;mergents du groupe dit BRICS, a annonc&eacute; samedi le ministre russe des Finances Anton Silouanov. /Photo prise le 21 avril 2012/REUTERS/Yuri Gripas</p>