L'ex-trader Jérôme Kerviel porte plainte contre la SocGen

vendredi 20 avril 2012 21h42
 

PARIS (Reuters) - L'ancien trader Jérôme Kerviel a porté plainte contre la Société générale pour escroquerie au jugement, a déclaré vendredi son avocat.

Dans sa plainte, Jérôme Kerviel estime que la banque a manipulé le tribunal en lui dissimulant certaines informations, comme le remboursement par le Fisc d'une partie des pertes qui lui sont imputées, et ce avant son premier procès, a expliqué l'avocat.

"On a déposé une plainte contre la Société générale aujourd'hui pour escroquerie au jugement", a déclaré Me David Koubbi, confirmant une information d'Europe 1.

Jérôme Kerviel a été condamné en 2010 à cinq ans de prison dont trois fermes et à rembourser 4,9 milliards d'euros, montant correspondant à la perte de trading subie par la SocGen en janvier 2008. Son procès en appel doit se dérouler du 4 au 28 juin 2012.

"Nous avons également la preuve que la Société générale a procédé à des opérations fictives de même nature que celles qu'on reproche à Jérôme Kerviel et il va maintenant falloir que la justice décide si c'est pénalement répréhensible ou non", a ajouté Me Koubbi.

Pour l'avocat, si de telles opérations ne sont pas répréhensibles pour la banque, elles ne peuvent pas l'être pour son client, et inversement.

"Société Générale a demandé à ses avocats de porter plainte pour dénonciation calomnieuse dans les plus brefs délais et fera valoir ses arguments lors du procès en appel de Jérôme Kerviel", a réagi la banque dans un communiqué.

Sur Europe 1, Me Koubbi a fait savoir qu'il "contest(ait) que la perte de 5 milliards d'euros soit imputable à Jérôme Kerviel".

"Quand on veut se faire rembourser, il faut prouver que le préjudice existe. Là, ça n'a pas été prouvé", dit-il.   Suite...

 
<p>J&eacute;r&ocirc;me Kerviel a port&eacute; plainte vendredi contre la Soci&eacute;t&eacute; g&eacute;n&eacute;rale pour escroquerie au jugement. Condamn&eacute; en 2010 &agrave; cinq ans de prison (dont trois fermes) et &agrave; 4,9 milliards d'euros de remboursement, l'ancien trader verra son proc&egrave;s en appel se d&eacute;rouler du 4 au 28 juin 2012. /Photo d&rsquo;archives/REUTERS/Charles Platiau</p>