20 avril 2012 / 05:59 / il y a 5 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

<p>Jean-Louis Chaussade, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Suez Environnement. Le groupe a publi&eacute; un r&eacute;sultat brut d'exploitation (Ebitda) en recul de 5,5% &agrave; changes constants au premier trimestre, p&eacute;nalis&eacute; par la chute des volumes de d&eacute;chets trait&eacute;s par le groupe en Europe dans un contexte &eacute;conomique difficile. /Photo prise le 3 ao&ucirc;t 2011/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris :

* SUEZ ENVIRONNEMENT a publié vendredi un résultat brut d‘exploitation (Ebitda) en recul de 5,5% à changes constants au premier trimestre, pénalisé par la chute des volumes de déchets traités par le groupe en Europe dans un contexte économique difficile.

* SCHNEIDER ELECTRIC a confirmé ses objectifs annuels, notamment celui d‘une possible stagnation de son chiffre d‘affaires, après un premier trimestre marqué par une croissance organique quasi-nulle à cause de l‘Europe du Sud et de l‘Asie.

* VIVENDI - Bolloré, qui détient 1% du capital de Vivendi, viserait à terme le seuil des 5% et deviendrait ainsi le premier actionnaire du groupe spécialisé dans le divertissement et la communication, rapporte vendredi Le Figaro.

* VALEURS BANCAIRES - La Grèce va se donner plus de temps pour finaliser son plan de recapitalisation bancaire qu‘elle devait dévoiler vendredi et pourrait n‘en publier les points principaux qu‘après les élections législatives du 6 mai, a-t-on appris jeudi de sources du gouvernement.

* VALEURS TECHNOLOGIQUES - Le fabricant de microprocesseurs AMD et le leader mondial des logiciels Microsoft ont tous les deux fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

* INGENICO a confirmé ses objectifs annuels jeudi après avoir accru de 17% son chiffre d‘affaires du premier trimestre 2012 grâce, notamment, à la consolidation de ses positions en Europe et à sa croissance dans les pays émergents.

* PIERRE & VACANCES a déclaré que ses réservations pour l’été étaient marquées par un phénomène d‘attentisme lié à un contexte économique incertain mais aussi au calendrier électoral français.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below