Les valeurs à suivre à Wall Street

jeudi 19 avril 2012 13h58
 

NEW YORK (Reuters) - Liste des principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* BANK OF AMERICA a fait état d'une baisse de ses profits au premier trimestre 2012, imputable à des provisions pour pertes sur crédit. Le bénéfice net de la deuxième banque américaine est ressorti à 653 millions de dollars, ou 3 cents par action, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un BPA de 12 cents. (voir )

En avant-Bourse, le titre prend 5,4% à 9,40 dollars

* MORGAN STANLEY a perdu de l'argent au premier trimestre, la mise en oeuvre de nouvelles normes comptables ayant coûté 2 milliards de dollars à la banque. Cette charge mise à part, le bénéfice a progressé à la faveur d'une hausse des recettes tirées de sa division de gestion de fortune et des baisses de coûts

* HUMAN GENOME SCIENCES a annoncé jeudi avoir reçu une offre non sollicitée de son partenaire de longue date GlaxoSmithKline qui propose 13 dollars par action, le valorisant autour de 2,6 milliards de dollars (2 milliards d'euros). GSK a par la suite confirmé l'information.

Le titre Human Genome, qui a clôturé mercredi à 7,16 dollars, s'envolait de 105% à 14,70 dollars dans les transactions d'avant-Bourse après cette annonce, soit au-dessus du prix proposé.

* DUPONT a publié un bénéfice et des ventes supérieurs aux attentes au premier trimestre, à la faveur d'une hausse de ses prix et de ventes solides de ses herbicides et de semences génétiquement modifiées.

Le bénéfice net est ressorti à 1,49 milliard de dollars, 1,57 dollar par action, contre 1,43 milliard, 1,52 dollar par titre, un an auparavant.

Hors exceptionnels, le BPA est ressorti à $1,61 contre $1,55 dollar attendu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.   Suite...

 
<p>Qualcomm &agrave; suivre jeudi &agrave; la Bourse de New York. Le fabricant de puces pour t&eacute;l&eacute;phones mobiles a publi&eacute; des r&eacute;sultats trimestriels sup&eacute;rieurs aux attentes mais des perspectives jug&eacute;es d&eacute;cevantes par les analystes ce qui a fait reculer son cours dans les transactions hors march&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake</p>