Groupama voudrait céder ses parts dans Eiffage

mercredi 18 avril 2012 18h31
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Groupama, quatrième actionnaire d'Eiffage, serait désireux de vendre sa participation dans le groupe de BTP et de concessions si le cours de Bourse remontait, a déclaré mercredi le directeur général d'Eiffage.

Groupama détenait au 31 décembre dernier 6,9% d'Eiffage, derrière les salariés (26,8%), le Fonds stratégique d'investissement (FSI) (20,6%) et les cadres du groupe (8,3%).

"Groupama est en difficulté, tout le monde le sait. Il m'a semblé que Groupama - et son directeur général - était plutôt vendeur à terme de sa participation dans Eiffage à condition que le cours de Bourse remonte de façon significative", a déclaré Pierre Berger au cours de l'assemblée générale du groupe de BTP.

"Nous verrons, il nous semble qu'aujourd'hui aucune décision n'a été prise", a-t-il ajouté. "Par ailleurs, cette vente, si elle s'effectuait dans les mois qui viennent, permettrait d'augmenter notre flottant, ce qui est un voeu et un souhait de l'ensemble des investisseurs."

Pierre Berger a précisé qu'Eiffage et Groupama feraient en sorte qu'un tel placement, s'il a lieu, soit coordonné pour ne pas "faire varier de façon trop brutale et significative le cours de Bourse".

L'action du groupe de BTP a clôturé mercredi en baisse de 6,79% à 25,40 euros.

Une porte-parole de Groupama n'a pas souhaité commenter les déclarations de Pierre Berger. Elle a simplement renvoyé aux indications données par l'assureur lors de la présentation de ses résultats annuels où il prévoyait de réduire la proportions de ses actifs en actions.

Groupama avait augmenté sa participation en 2008, année de la sortie de Sacyr Vallehermoso du capital d'Eiffage après l'échec de sa tentative de rachat du groupe français.   Suite...