April 18, 2012 / 8:13 AM / in 5 years

Les Bourses européennes en ordre dispersé, Paris ouvre en baisse

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes &eacute;voluent en ordre dispers&eacute; en d&eacute;but de s&eacute;ance mercredi, au lendemain d'un vif rebond provoqu&eacute; par un apaisement des tensions sur les dettes souveraines de la zone euro et une s&eacute;rie de r&eacute;sultats meilleurs qu'attendu aux Etats-Unis. &Agrave; Paris &agrave; 10h01, le CAC 40 reculait de 0,31%. /Photo d'archives/REUTERS</p>

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé en début de séance mercredi, au lendemain d'un vif rebond provoqué par un apaisement des tensions sur les dettes souveraines de la zone euro et une série de résultats meilleurs qu'attendu aux Etats-Unis.

À Paris à 10h01, le CAC 40 recule de 0,31% (-9,51 points) à 3.283,00 points. À Francfort, le Dax est quasi-inchangé, tandis qu'à Londres, le FTSE gagne 0,19%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 est en recul de 0,59%.

"Les marchés connaissent une phase de consolidation après un fort rebond depuis le début de l'année et si les adjudications d'obligations espagnoles se passent bien jeudi, l'appétit des investisseurs pour le risque reprendra de plus belle", a déclaré Hirokazu Tuihama, stratégiste chez Daiwa Securities.

Aux valeurs, le distributeur britannique Tesco , qui a annoncé vouloir consacrer un milliard de livres (1,2 milliard d'euros) à la refonte de ses activités en Grande-Bretagne pour reprendre des parts de marchés et renouer avec la croissance de ses ventes, gagne plus de 1,6%.

Accor (+1,64%) se détache nettement des autres valeurs du CAC 40 mercredi matin après que le groupe hôtelier a publié un chiffre d'affaires en croissance de 4,5% à 1,371 milliard d'euros au premier trimestre, légèrement supérieur aux attentes du marché (1,358 milliard).

Le numéro deux mondial de l'électroménager Electrolux cède plus de 3% dans les premiers échanges après l'annonce d'un recul de 16,7% de ses livraisons sur le marché nord-américain pour ses six principales catégories de produits.

Le titre ASML recule dans les mêmes proportions alors que le leader mondial des machines de gravures de semi-conducteurs s'est refusé à communiquer sur ses perspectives de commandes à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels.

En zone euro, les investisseurs surveilleront l'émission de 5 milliards d'euros de dette à deux ans par l'Allemagne avant les adjudications de titres à deux et dix ans par l'Espagne et de BTAN et d'une nouvelle ligne indexée sur la l'inflation par la France jeudi.

La Banque centrale de Suède a maintenu ses taux directeurs inchangés tout en prévenant qu'une augmentation des pressions inflationnistes la conduirait à les relever, mais pas avant l'an prochain. D'autres décisions de politique monétaire sont attendues dans la journée en Turquie et au Brésil au lendemain de la publication par le Fonds monétaire international de ses Prévisions économiques mondiales dans lesquelles l'organisation internationale a relevé ses prévisions de croissance tout en mettant en garde contre la fragilité de la reprise économique globale et en soulignant les difficultés persistantes de la zone euro.

En Chine, la baisse des prix de l'immobilier s'est poursuivie en mars et pourrait conduire les autorités à alléger les mesures, prises il y a deux ans, afin de réduire la spéculation sur ce marché alors que le ralentissement de l'économie chinoise continue d'être une source d'inquiétude sur les marchés.

Marc Joanny, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below