17 avril 2012 / 13:02 / dans 5 ans

Les ventes de Burberry décélèrent et l'action baisse

<p>D&eacute;tails d'un mod&egrave;le issue de la collection automne/hiver 2012 de Burberry Prorsum.Burberry a fait &eacute;tat mardi d'un ralentissement de la croissance de ses ventes trimestrielles, ce qui renforce les craintes que le marasme &eacute;conomique mondial ne rattrape le groupe de luxe et ne fasse d&eacute;gringoler le titre en Bourse. /Photo prise le 20 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>

Londres (Reuters) - Burberry a fait état mardi d‘un ralentissement de la croissance de ses ventes trimestrielles, ce qui renforce les craintes que le marasme économique mondial ne rattrape le groupe de luxe et fasse dégringoler le titre en Bourse.

Le groupe britannique a publié au titre de son quatrième trimestre, à fin mars, un chiffre d‘affaires courant en hausse de 15% à 453 millions de sterling (550 millions d‘euros), après une progression de 21% des ventes au troisième trimestre.

A la Bourse de Londres, le titre perdait 4,98% à 1.507 pence à 12h00 GMT.

“Je pense que sur les derniers mois, les anticipations de résultats pour Burberry ont progressé trop vite”, a commenté un trader basé à Londres.

La société se paie en Bourse 19,6 fois ses profits attendus pour les douze prochains mois, ce qui rend le titre bien plus cher que ceux de ses concurrents Richemont et PPR, respectivement valorisés à 17,2 fois et 18,5 fois les bénéfices estimés pour 2012.

“La croissance a été impactée par le passage prévu de la vente en gros à la vente au détail en Arabie saoudite et en Espagne, et par le renforcement de la rationalisation de la distribution de la marque aux Etats-Unis et en Europe”, a déclaré à la presse le directeur financier de Burberry, Stacey Cartwright.

Aux Etats-Unis, la croissance des ventes a été ramenée à 6% au second semestre 2011-2012, contre 20% au premier. En Europe, elle a été de 12%, contre 18% pour les six premiers mois de l‘exercice.

Même en Chine, la progression des ventes a marqué le pas. La croissance des ventes a été de 20% au second semestre, à comparer à une hausse de 30% sur le seul troisième trimestre.

Rhys Jones, Blandine Hénault pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below