PSA et Renault pâtissent du déclin du marché automobile européen

mardi 17 avril 2012 09h00
 

par Laurence Frost

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en Europe ont reculé en mars pour le sixième mois d'affilée, plombées par celles de Fiat, Renault et Peugeot, une forte contraction du marché automobile en France et en Italie éclipsant une reprise fragile en Allemagne et au Royaume-Uni.

Les immatriculations ont chuté de 6,6%, tombant à 1,5 million de véhicules, leur plus bas niveau pour le mois de mars depuis 1998, d'après les chiffres publiés mardi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

Sur l'ensemble du premier trimestre, elles ont chuté de 7,3%.

La baisse des ventes en rythme annualisé s'est accélérée dans une grande partie de l'Europe méridionale, pour atteindre 27% en Italie, 23% en France et 4,5% en Espagne.

Les immatriculations de l'italien Fiat ont chuté de 26% à 81.469 véhicules, suivies par celles de Renault et de PSA Peugeot Citroën, en repli de près de 20%.

Les immatriculations européennes de General Motors ont diminué de 10%, celles de Ford de 7,6% et celles de Toyota de 2,1%.

LES BERLINES ALLEMANDES ONT LA COTE

Les marchés automobiles allemand et britannique se sont toutefois retournés à la hausse en mars, progressant respectivement de 3,4% et de 1,8%.   Suite...

 
<p>Les immatriculations de voitures neuves en Europe ont recul&eacute; en mars pour le sixi&egrave;me mois d'affil&eacute;e (-6,6%). La forte contraction du march&eacute; automobile en France et en Italie a &eacute;clips&eacute; une reprise fragile en Allemagne et au Royaume-Uni. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch</p>