GDF Suez rachète 30% d'IP pour se renforcer dans les émergents

lundi 16 avril 2012 16h14
 

par Benjamin Mallet

PARIS/LONDRES (Reuters) - GDF Suez a annoncé lundi le rachat des 30% du britannique International Power qu'il ne détenait pas encore pour 6,8 milliards de livres (8,4 milliards d'euros), une opération qui lui permettra de se renforcer dans les pays émergents.

L'offre du groupe français à 418 pence par action représente une prime de 7% - près de 1,1 milliard d'euros - par rapport à sa précédente proposition de 390 pence rejetée début avril par International Power, et valorise le britannique à environ 22,8 milliards de livres (27 milliards d'euros).

"C'est une opération de première grandeur pour le groupe. Elle vise à faire de GDF Suez l'énergéticien de référence dans les pays à forte croissance", a déclaré le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet, lors d'une conférence de presse.

"C'est un changement très significatif du profil et, d'une certaine façon, un changement de l'identité de GDF Suez", a-t-il ajouté.

A l'issue de l'opération, qu'il espère boucler à la mi-juillet, le groupe relèvera l'objectif de la part de ses investissements dans les pays à forte croissance pour la porter à 40-50% du total à moyen terme, au lieu de 30% actuellement.

Il vise notamment une augmentation de 25% de ses capacités de production d'électricité installées en Asie-Pacifique en 2013 par rapport à juin 2011, et compte s'appuyer sur le partenariat noué en 2011 avec le fonds souverain chinois CIC.

GDF Suez a également indiqué que le rachat des minoritaires d'International Power lui permettrait de relever son objectif de résultat net récurrent part du groupe pour 2012 à un niveau compris entre 3,7 et 4,2 milliards d'euros - contre une fourchette de 3,5 à 4 milliards visée auparavant.

DIVIDENDES EN ACTIONS   Suite...

 
<p>GDF Suez et International Power ont trouv&eacute; un accord sur le rachat par le groupe fran&ccedil;ais des 30% qu'il ne d&eacute;tient pas encore dans le producteur britannique d'&eacute;lectricit&eacute;. L'offre, de 418 pence en num&eacute;raire pour chaque action d'International Power, repr&eacute;sente une prime de 7% par rapport &agrave; la derni&egrave;re offre d&eacute;pos&eacute;e par GDF Suez. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville</p>