Renault a signé un protocole d'accord avec le chinois Dongfeng

vendredi 13 avril 2012 17h09
 

par Laurence Frost

PARIS (Reuters) - Renault et le chinois Dongfeng Motor Group ont signé un protocole d'accord sur leur projet de coentreprise, ont indiqué vendredi à Reuters deux sources ayant connaissance du dossier, ce qui constitue une étape clé vers la production de voitures en Chine par le groupe français.

Dongfeng, deuxième constructeur chinois, est déjà associé en Chine à Nissan, le partenaire japonais de Renault.

Selon les sources, Renault et Dongfeng ont signé fin mars l'accord qui fixe les grandes lignes de leur future coentreprise et qui inclut notamment le projet de produire en commun un 4X4 et une voiture électrique.

Renault s'est refusé à faire un commentaire.

Après avoir laissé à Nissan le marché chinois en vertu d'un partage des zones géographiques entre les deux groupes, Renault s'est décidé à produire lui aussi des voitures en Chine à partir de 2014-2016.

Il est en discussions avec Dongfeng depuis plusieurs mois, et compte obtenir d'ici la fin de l'année le feu vert de Pékin à son implantation industrielle dans ce pays devenu en 2009 le premier marché automobile mondial.

Avant d'obtenir ce sésame, les candidats doivent présenter un dossier complet sur leurs projets communs (modèles, perspectives de ventes, approvisionnements en composants, sites industriels...)

Le protocole d'accord a été conclu juste avant un durcissement de la réglementation chinoise sur les investissements des constructeurs étrangers dans la production locale.   Suite...

 
<p>Renault et le chinois Dongfeng Motor Group ont sign&eacute; un protocole d'accord sur leur projet de coentreprise, selon deux sources ayant connaissance du dossier. C'est une &eacute;tape cl&eacute; vers la production par le groupe Renault de voitures en Chine, devenu en 2009 le premier march&eacute; automobile mondial. /Photo d'archives/REUTERS/Mihai Barbu</p>