4 avril 2012 / 11:14 / dans 5 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

<p>Veolia Environnement &agrave; suivre &agrave; la Bourse de Paris o&ugrave; le CAC 40 perd 1,3% vers 12h30. Le groupe a confirm&eacute; son intention de reprendre directement la participation de 66% qu'il d&eacute;tient actuellement conjointement avec la Caisse des d&eacute;p&ocirc;ts (CDC) dans la compagnie maritime SNCM. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 perd 1,3% vers 12h30, affecté par le compte rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed et une adjudication de dette espagnole jugée décevante.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT perd 3,2%. Le groupe a confirmé son intention de reprendre directement la participation de 66% qu‘il détient actuellement conjointement avec la Caisse des dépôts (CDC) dans la compagnie maritime SNCM.

* Les valeurs CYCLIQUES pèsent sur la tendance dans un climat d‘inquiétude concernant la croissance aux Etats-Unis et en Europe. Les indices européens des technologiques (-1,9%) et de l‘automobile (-2,2%) essuient les plus nets reculs sectoriels.

LAFARGE perd 4,4%, plus forte baisse du CAC 40, suivi de PEUGEOT (-3,9%), ALCATEL-LUCENT (-3,6%) et CAPGEMINI (-3,3%).

Hors CAC 40, TECHNICOLOR recule de 6,1%, plus forte baisse du SRD, suivi d‘IMERYS (-5,9%) et de SOITEC (-5,7%).

* GDF SUEZ perd 1,2% après le rejet par International Power de sa proposition indicative de rachat à 390 pence par action. Par ailleurs, Moody’s a placé la note A1 du groupe sous revue.

* EDF retombe de 2,1%. Le gouvernement va attribuer à EDF associé à Alstom (-3,8%) la construction de trois parcs éoliens en mer, selon Le Figaro.

EDF s‘attend par ailleurs à ce que l‘autorité boursière italienne prenne une décision sur Edison la semaine prochaine, a déclaré son PDG Henri Proglio.

* Seul les défensives SANOFI (+0,4%) et FRANCE TELECOM (+0,1%) résistent parmi les valeurs du CAC 40.

* ALTRAN (+1,3%) fait également figure d‘exception au sein du SBF 120, alors que Kepler a relevé son objectif de cours de 5,0 à 6,50 euros, restant à l‘achat. Gilbert Dupont a aussi publié une note positive sur le titre, notant une croissance organique supérieure aux attentes, la crédibilisation d‘une marge bénéficiaire à deux chiffres et une prochaine acquisition structurante et relutive dans un pays émergent.

* BENETEAU perd 4,7% après avoir repris 12,5% au premier trimestre alors que le SBF 120 prenait 9,7%.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below