Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à la mi-séance

lundi 2 avril 2012 12h51
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 s'est retourné à la baisse (-0,38% à 3.410,89 points à 12h30), pénalisé par les valeurs bancaires et des rumeurs, démenties par la Bundesbank, selon lesquelles la banque centrale allemande refuserait en garantie des titres de dette grecs, irlandais et espagnols.

* CREDIT AGRICOLE, qui vient de remplacer BBVA comme valeur la moins attractive du secteur pour Citigroup, perd 3,11%, suivi par SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-2,78%) et BNP PARIBAS (-2,47%).

* PSA PEUGEOT CITROËN (-4,06%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et RENAULT perd 1,66% après l'annonce d'une chute de 23,5% des immatriculations de voitures neuves en France en mars. Pour PSA, elles ont chuté de 33,2% et de 29,8% pour Renault.

* MICHELIN perd 1,02%. Le fabricant de pneus a annoncé vendredi la cession de son immeuble parisien du 46 avenue de Breteuil à l'assureur Covea pour environ 110 millions d'euros.

* TOTAL est passé en tête des hausses du CAC 40. (+1,27%) alors que la situation semble s'améliorer sur sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord, le groupe ayant déclaré être en mesure de confirmer l'extinction d'une torchère qui est située à une centaine de mètres de la fuite de gaz naturel qui continue depuis une semaine.

* LVMH prend 1,2%. S&P a confirmé les notes long terme "A" et court terme "A-1" du groupe, soulignant le solide profil de ses activités et le "modeste" profil de risque financier.

* LINEDATA SERVICES (+20,7% à 14,52 euros) signe la plus forte hausse de toute la Bourse de Paris après que l'éditeur de solutions dédiées à l'industrie de la gestion d'actifs a annoncé le lancement d'une offre de rachat d'actions.

* AIR FRANCE perd 2,68%. La compagnie a présenté au comité européen d'entreprise et à ses cadres dirigeants les grandes lignes de son plan de transformation portant sur le court et le moyen-courrier, le regroupement de ses filiales régionales et l'extension de sa filiale low cost, rapportent Les Echos.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Total est pass&eacute; en t&ecirc;te des hausses du CAC 40 (+1,27%) alors que la situation semble s'am&eacute;liorer sur sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord, le groupe ayant d&eacute;clar&eacute; &ecirc;tre en mesure de confirmer l'extinction d'une torch&egrave;re qui est situ&eacute;e &agrave; une centaine de m&egrave;tres de la fuite de gaz naturel qui continue depuis une semaine. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>