30 mars 2012 / 07:48 / dans 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont ouvert en hausse de plus de 0,5%, port&eacute;es par un mouvement d'achats &agrave; bon compte apr&egrave;s trois s&eacute;ances cons&eacute;cutives de baisse et par la perspective de voir les pays de la zone euro se mettre d'accord sur l'augmentation du fonds d'urgence pour pays en difficult&eacute;s. &Agrave; Paris, vers 9h30, le CAC 40 avan&ccedil;ait de 1,02% (34,37 points) &agrave; 3.415,49 points. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse de plus de 0,5%, portées par un mouvement d‘achats à bon compte après trois séances consécutives de baisse et par la perspective de voir les pays de la zone euro se mettre d‘accord sur l‘augmentation du fonds d‘urgence pour pays en difficultés.

À Paris, vers 8h30 GMT, le CAC 40 avançait de 1,02% (34,37 points) à 3.415,49 points. À Francfort, le Dax prenait 0,83% et, à Londres, le FTSE 0,41%. L‘indice paneuropéen Eurostoxx 50 progressait de 0,68%.

De mardi à jeudi, les Bourses européennes avaient cédé quelque 2,5%, en raison d‘une résurgence d‘inquiétudes liées à la crise de la dette de la zone euro et d‘inquiétudes sur la vigueur de la croissance mondiale.

Après avoir chuté jeudi, les valeurs cycliques affichaient les plus fortes hausses dans les premiers échanges, l‘indice regroupant les valeurs automobiles européennes prenant 1,92%, celui des matières premières 1,57% et celui des matériaux de construction (+1,36%).

D‘après les analystes techniques, il faut toutefois rester prudent concernant l’évolution des places boursières dans les semaines à venir.

“Il n‘est pas impossible de voir un rebond technique sur le court terme, mais il faut attendre que la phase consolidation, qui vient de commencer, se stabilise avant d‘y voir plus clair à long terme”, a dit Gerard Sagnier (Aurel BGC).

Les ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) conviendront sans doute vendredi de doubler momentanément les capacités de leurs mécanismes d‘aide, à 940 milliards d‘euros, l‘une de leurs dernières initiatives pour sortir de la crise de la dette, même si l‘Allemagne est partisane d‘un coup de pouce moins marqué.

Au lendemain de la grève générale qui a paralysé une partie de l‘Espagne et dégénéré à Madrid et Barcelone, Mariano Rajoy, le président du gouvernement de droite, présente vendredi son projet de budget d‘austérité “très sévère”.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below