La Bourse de Paris attendue en hausse de 9% d'ici fin 2012

jeudi 29 mars 2012 15h47
 

par Blaise Robinson

PARIS (Reuters) - L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris devrait progresser encore de 9% d'ici à la fin 2012, soutenu par une surabondance de liquidités offertes par les banques centrales occidentales qui tend à faire oublier une croissance économique très faible, selon une enquête Reuters.

Toutefois, les investisseurs restent prudents à moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle.

Selon un sondage trimestriel réalisé la semaine dernière auprès de 36 analystes et gérants de fonds, le CAC 40 devrait finir l'année à 3.725 points, soit 8,6% au-dessus de son cours de clôture de mercredi (3,430.15 points).

La précédente enquête prévoyait un CAC 40, qui a chuté de 17% en 2011, compris entre 2.900 et 4.213 points fin 2012.

Il en ressortait que l'indice des 40 valeurs vedettes de la place de Paris devait atteindre les 3.500 points d'ici à la fin juin, soit 2% au-dessus de la clôture de mercredi.

Après un "rally" surprenant qui l'a hissé à ses plus hauts niveaux depuis début août, le CAC 40 a commencé à reculer, pénalisé par des perspectives économiques moroses en Europe, une forte hausse des cours du pétrole, les difficultés de l'Espagne à tenir ses objectifs de réduction des déficits et les craintes d'un ralentissement économique brutal en Chine.

"Le premier trimestre a vu le retour de l'appétit pour le risque des investisseurs sur les marchés actions (...) dû en partie à l'intervention massive de la Banque centrale européenne pour éviter tout risque systémique sur le secteur financier en zone euro. D'où les niveaux d'indices actuels correspondant déjà à nos objectifs de mi-année", dit Nicolas Just, responsable de la gestion actions "core" de Natixis Asset Management.

"Mais nous voyons maintenant des incertitudes ressurgir sur une gouvernance intégrée de la zone euro, avec des élections en France et en Grèce pouvant apporter de la volatilité sur les marchés en milieu d'année", ajoute-t-il.   Suite...

 
<p>L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris devrait progresser encore de 9% d'ici &agrave; la fin 2012, soutenu par une surabondance de liquidit&eacute;s offertes par les banques centrales occidentales qui tend &agrave; faire oublier une croissance &eacute;conomique tr&egrave;s faible, selon une enqu&ecirc;te Reuters. /Photo d'archives/REUTERS</p>