Le chômage touche un nouveau plus bas historique en Allemagne

jeudi 29 mars 2012 12h15
 

par Sarah Marsh

BERLIN (Reuters) - Le taux de chômage en Allemagne est tombé en mars à 6,7%, son plus bas niveau depuis la réunification du pays, une baisse qui renforce le contraste entre la première économie d'Europe et ses voisins et qui devrait soutenir à la fois la consommation et les revendications salariales.

Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 18.000 sur le mois écoulé, son cinquième recul consécutif, pour revenir à 2,841 millions selon les chiffres corrigés des variations saisonnières (CV) publiés jeudi par l'Office fédéral du travail.

Cette baisse est plus marquée encore qu'attendu puisque les 35 économistes interrogés par Reuters prévoyaient un recul de 10.000.

"La résilience du marché du travail allemand est de bon augure pour la consommation privée au premier semestre" a commenté Carsten Brzeski, économiste d'ING.

"La douceur du climat en mars et l'optimisme pratiquement inébranlable des chefs d'entreprise semblent les principaux moteurs de l'amélioration de la baisse du chômage annoncée aujourd'hui."

Ces chiffres sont aussi une bonne nouvelle pour le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, dont les prévisions budgétaires reposent en grande partie sur la hausse des recettes fiscales.

Ils renforcent par ailleurs le contraste entre l'Allemagne et la France, où les effectifs du chômage ont atteint en février leur plus haut niveau depuis octobre 1999.

Alors que la population allemande est près de 30% supérieure à la française, le nombre de demandeurs d'emplois CVS y est désormais inférieur à celui des chômeurs en catégorie A dans l'Hexagone.   Suite...

 
<p>LE CH&Ocirc;MAGE EN ALLEMAGNE</p>