Rio Tinto va vendre trois usines françaises au fonds HIG

mercredi 28 mars 2012 19h41
 

par Jean-François Rosnoblet et Gilles Guillaume

MARSEILLE/PARIS (Reuters) - Rio Tinto va vendre au fonds d'investissement HIG European Capital Partners son activité d'alumines de spécialité en Europe, soit trois sites de production en France et un en Allemagne.

Le troisième groupe minier mondial a indiqué dans un communiqué avoir reçu une offre ferme de HIG, ajoutant que les conditions de l'offre étaient confidentielles.

Les quatre sites concernés sont les usines françaises de Gardanne (Bouche-du-Rhône), Beyrède (Hautes-Pyrénées) et La Bâthie (Savoie), et celle de Teutschenthal, en Allemagne, qui emploient au total 730 personnes.

"On croyait que c'était un groupe industriel qui allait nous reprendre. C'est un groupe financier américain, ce qui ne nous rassure pas du tout", a dit à Reuters Antoine Iannone, délégué CGT du site de Gardanne, à l'issue d'un comité central d'entreprise extraordinaire.

Des représentants des syndicats Force Ouvrière et CGC ont indiqué à Reuters qu'un comité central d'entreprise était fixé au 4 avril, suivi le lendemain d'une réunion du comité de groupe européen.

L'annonce de la cession des trois sites français intervient à 25 jours du premier tour de l'élection présidentielle, alors que la désindustrialisation est l'un des thèmes de la campagne.

Plusieurs candidats se sont rendus ces dernières semaines à Florange (Moselle), où le sidérurgiste ArcelorMittal a mis à l'arrêt pour une durée indéterminée les deux derniers hauts-fourneaux français.

ACTIFS NON STRATÉGIQUES   Suite...