BNP et Société Générale, priorité à la réduction de leur bilan

mercredi 28 mars 2012 19h29
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - BNP Paribas et Société générale ont réaffirmé mercredi leur engagement à mener à leur terme leur plan de réduction de bilan.

S'exprimant lors d'une conférence organisée à Londres par Morgan Stanley, Jean-Laurent Bonnafé, le directeur général de BNP Paribas, a ainsi fait savoir que la banque serait bien en mesure d'achever d'ici à la fin de l'année son programme entamé au second semestre 2011, au plus fort de la crise de la dette dans la zone euro.

Il a rappelé que le groupe avait cédé fin février à la banque américaine Wells Fargo un portefeuille de prêts à des compagnies pétrolières et vendu début mars une participation de 28,7% dans la société foncière Klépierre.

"Notre priorité numéro un reste la mise en place de notre plan de réduction de bilan (...) En tout, nous avons déjà réalisé 70% du programme", a déclaré Jean-Laurent Bonnafé.

BNP Paribas avait annoncé en septembre vouloir réduire de 10% la taille de son bilan d'ici la fin 2012. A fin 2011, son bilan s'élevait à 1.965 milliards d'euros contre 1.998 milliards à fin 2010.

S'exprimant au cours de la même conférence, le PDG de la Société Générale Frédéric Oudéa a assuré que la SocGen, dont la capitalisation boursière a fondu de moitié l'an dernier, était elle aussi décidée à réaliser la réduction de son bilan.

"La réduction du bilan va se poursuivre", a dit Frédéric Oudéa. "Nous avons des objectifs clairs."

Au cours du quatrième trimestre 2011, la SocGen a cédé pour 10 milliards d'euros d'actifs, mais les analystes attendent encore de la banque des cessions plus significatives pour renforcer sa solvabilité.   Suite...

 
<p>BNP Paribas a estim&eacute; mercredi &ecirc;tre en mesure d'achever d'ici &agrave; la fin de l'ann&eacute;e son plan de r&eacute;duction de bilan entam&eacute; au second semestre 2011, au plus fort de la crise de la dette dans la zone euro. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon</p>