Total recherche encore la cause de la fuite en mer du Nord

mercredi 28 mars 2012 11h39
 

PARIS (Reuters) - Total tente toujours d'identifier la cause spécifique de la fuite de gaz en cours sur un gisement d'Elgin en mer du Nord, a déclaré mercredi un porte-parole du groupe.

Un nuage de gaz explosif s'est formé ces derniers jours autour d'une plate-forme du groupe pétrolier au large de l'Ecosse, obligeant les entreprises opérant dans le secteur à évacuer plusieurs centaines de personnes et à interrompre une partie de leur production.

"Nous n'avons pas identifié précisément la cause de l'incident", a déclaré un porte-parole, ajoutant que la recherche d'une solution était "une question de jours".

Mardi, Total n'avait pas exclu que le colmatage de la fuite prenne plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Sybille de La Hamaide, édité par Marc Angrand

 
<p>Total tente toujours d'identifier la cause sp&eacute;cifique de la fuite de gaz en cours sur un gisement d'Elgin en mer du Nord, selon un porte-parole du groupe. Un nuage de gaz explosif s'est form&eacute; ces derniers jours autour d'une plate-forme du groupe p&eacute;trolier au large de l'Ecosse. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>