28 mars 2012 / 07:48 / dans 5 ans

Les Bourses européennes ouvrent en baisse

<p>En attendant d'en savoir plus sur le degr&eacute; de reprise &eacute;conomique aux Etats-Unis, les march&eacute;s d'actions marquent une pause mercredi : les places europ&eacute;ennes ont ouvert en repli dans le sillage de Wall Street et des Bourses asiatiques. A Paris, le Cac 40 recule de 0,5% dans les premiers &eacute;changes. /Photo d'archives/REUTERS</p>

PARIS (Reuters) - En attendant d‘en savoir plus sur le degré de reprise économique aux Etats-Unis, les marchés d‘actions marquent une pause mercredi : les places européennes ont ouvert en repli dans le sillage de Wall Street et des Bourses asiatiques.

A Paris, le Cac 40 recule de 0,5% dans les premiers échanges; à Londres, le FTSE 100 perd 0,4% et à Francfort, le Dax recule de 0,3%.

A Tokyo, l‘indice Nikkei a fini en repli de 2,4%. Sharp a bondi de 15,15% à 570 yens et Sony 1,78% à 177 yens.

Neopost recule de 1,25%. Le groupe français spécialisé dans les équipements postaux a annoncé un ralentissement de la croissance de son chiffre d‘affaires cette année et une stagnation de sa marge opérationnelle dans un climat économique “incertain”.

A Francfort, Praktiker chute de près de 14%. Le distributeur a fait état d‘une perte nette 2011 plus élevée que prévu.

A contre tendance, Nokia gagne plus de 3% après le lancement d‘un téléphone en Chine. Danone grignote 0,9% alors que Nestlé recule de 0,9%. UBS a ajouté le premier à sa liste de valeurs privilégiées de l‘alimentaire et en a retiré le second.

Malgré de récents signes d‘amélioration de la situation, la reprise économique américaine reste fragile, ce qui veut dire qu‘on ne peut exclure d‘autres mesures de soutien de la Réserve fédérale, a déclaré mardi Ben Bernanke, président de la Fed.

C‘est l‘Espagne qui revient sur le devant de la scène boursière. Le gouvernement doit annoncer cette semaine un projet de budget comprenant une vingtaine de milliards d‘euros d’économies.

L‘Espagne et la Commission européenne ont démenti mardi des articles de la presse espagnole disant que Bruxelles avait enjoint à Madrid de faire appel à une aide européenne pour refinancer le secteur bancaire, en difficulté, du pays.

“Il reste des questions sans réponse sur certains pays européens. A moins d‘apprendre de Bernanke qu‘un troisième programme d‘assouplissement quantitatif (QE3) est garanti, le marché pourrait être irrégulier pour la semaine à venir ou à peu près”, commente Mark Priest, trader chez FTX Capital.

L’économie française a crû de 1,7% en 2011, dont 0,2% au quatrième trimestre, confirment les résultats détaillés des comptes nationaux publiés mercredi par l‘Insee. Au quatrième trimestre, le taux d’épargne des ménages a diminué à 16,8%, la consommation des ménages en valeur augmentant plus vite que le revenu disponible.

Danielle Rouquié pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below