Les Bourses européennes clôturent en hausse, Paris gagne 0,74%

lundi 26 mars 2012 18h20
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en nette hausse après les déclarations du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke sur la nécessité d'un renforcement de la croissance américaine pour faire baisser nettement et durablement le chômage, qui ont nourri les spéculations sur la possibilité d'un "QE3", une troisième phase de la politique d'assouplissement quantitatif menée par la Fed.

Les marchés actions européens, qui s'étaient montrés hésitants en début de séance en raison des craintes sur la situation budgétaire de l'Espagne, avant d'être rassurés en fin de matinée par la hausse de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, ont finalement nettement progressé dans l'après-midi après le discours de Ben Bernanke.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a terminé la séance sur un gain de 0,89% à 1.088,63 points. À Paris, le CAC 40 a progressé de 0,74% à 3.501,98 points. Le Footsie à Londres a pris 0,82% et le Dax à Francfort 1,2%. Parmi les secteurs les plus soutenus ce lundi figurent l'automobile, dont l'indice Stoxx a gagné 1,6% et l'énergie (+1,64%).

Sur le marché des changes, l'euro a atteint son plus haut niveau depuis le 2 mars face au dollar à 1,3339 dollar selon les données Reuters. Mais la remontée de la monnaie unique reste modérée en raison des craintes persistantes liées à la crise de la dette.

En baisse d'environ 0,35% face à un panier de devises de référence, le billet vert est tombé face au franc suisse à 0,9030, au plus bas depuis le début du mois.

Ce repli du dollar a favorisé la remontée des cours du pétrole, à plus de 125 dollars le baril pour le Brent.

Marc Angrand

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>