Anne Lauvergeon va toucher ses indemnités de départ d'Areva

jeudi 22 mars 2012 19h34
 

PARIS (Reuters) - Le ministère de l'Economie a donné son feu vert au versement de 1,5 million d'euros d'indemnités de départ à l'ancienne présidente du directoire d'Areva Anne Lauvergeon, a-t-on appris jeudi dans l'entourage de François Baroin.

La justice avait contraint en février le spécialiste du nucléaire à signer l'accord prévoyant le versement de ces indemnités mais leur paiement effectif dépendait de la validation de l'accord par Bercy.

"C'est une décision du conseil d'administration d'Areva, le ministre a indiqué au président du conseil que la délibération du conseil n'appelait pas de sa part une opposition", a déclaré une source proche du ministre de l'Economie.

Une source proche du dossier avait auparavant confirmé à Reuters cette information, d'abord publiée par Le Figaro.

Areva n'a pas souhaité faire de commentaire.

Areva et Anne Lauvergeon avaient conclu fin 2011 un protocole prévoyant le versement d'une indemnité de départ de 1,06 million d'euros et de 440.000 euros au titre d'une clause de non-concurrence.

Mais leurs relations se sont envenimées fin 2011 lorsque la presse a révélé l'existence d'un rapport interne à Areva qui aurait donné lieu à un espionnage présumé du mari d'Anne Lauvergeon, Olivier Fric, visant à déterminer s'il avait bénéficié illégalement du rachat controversé d'Uramin en 2007.

Areva a fait savoir début 2012 que le versement des indemnités était suspendu aux conclusions d'un audit interne sur Uramin, qui a conclu depuis à un défaut de gouvernance et d'information mais n'a pas révélé d'éléments accréditant les rumeurs de fraude autour de l'opération.

Anne Lauvergeon avait été écartée de la direction d'Areva et remplacée par Luc Oursel en juin sur fond de relations tendues avec le patron d'EDF, Henri Proglio, et le président de la République, Nicolas Sarkozy.

Benjamin Mallet et Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand

 
<p>Le minist&egrave;re de l'Economie a donn&eacute; son feu vert au versement de 1,5 million d'euros d'indemnit&eacute;s de d&eacute;part &agrave; l'ancienne pr&eacute;sidente du directoire d'Areva Anne Lauvergeon, selon l'entourage de Fran&ccedil;ois Baroin. /Photo prise le 16 janvier 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>