March 22, 2012 / 2:43 PM / 5 years ago

L'Asie confirme sa domination dans le shopping français

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Boutique de souvenirs sur les Champs-Elys&eacute;es, &agrave; Paris. Le tourisme asiatique a confirm&eacute; en 2011 sa domination dans le shopping r&eacute;alis&eacute; en France par la client&egrave;le &eacute;trang&egrave;re, selon une &eacute;tude publi&eacute;e jeudi par Global Blue, leader mondial de la d&eacute;taxe. Les d&eacute;penses des touristes &eacute;trangers en France ont augment&eacute; de 26% l'an dernier, dans un march&eacute; estim&eacute; &agrave; 3,8 milliards d'euros. /Photo d'archives/Beno&icirc;t Tessier</p>

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le tourisme asiatique a confirmé en 2011 sa domination dans le shopping réalisé en France par la clientèle étrangère, tandis que les Brésiliens sont en passe de ravir aux Américains leur cinquième place du podium, selon une étude publiée jeudi par Global Blue, leader mondial de la détaxe.

Les dépenses des touristes étrangers en France ont augmenté de 26% l'an dernier, dans un marché estimé à 3,8 milliards d'euros.

Selon les données de Global Blue, le panier moyen, équivalent au montant dépensé dans un même magasin le même jour, a progressé de 5% à 984 euros.

Les dépenses des touristes chinois, devenus les premiers consommateurs étrangers en France en 2009, comptent aujourd'hui pour plus du quart (26%) du marché de la détaxe capté par Global Blue. Le shopping reste leur principale activité lorsqu'ils voyagent en France.

"Ils sont très exigeants. La France est leur destination préférée en Europe, loin devant l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie", commente Eric Noyal, vice-président de Global Blue France.

Les touristes asiatiques viennent chercher en France des produits de luxe dont les prix sont 30% inférieurs à ceux pratiqués dans leur pays, pour cause de taxes et droits de douane.

La clientèle asiatique hors Chine et Japon (Hong Kong, Taiwan, Corée du Sud) est elle aussi devenue une grande consommatrice, se hissant à la deuxième place du classement avec 21% du marché de la détaxe, devant la clientèle russe (11%).

La part des achats réalisés par les Japonais ressort quant à elle à 7%, devant celle des Américains (5%) et des Brésiliens (4%). La clientèle brésilienne aisée vient elle aussi chercher des produits de luxe vendus nettement moins chers qu'au Brésil.

Global Blue estime que les achats des Brésiliens pourraient passer devant ceux des Américains dans le courant de l'année.

Malgré le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon il y a un an, le chiffre d'affaires du tourisme nippon a augmenté de 15% l'an dernier, avec un panier moyen stable à 860 euros.

Le paysage de la détaxe a radicalement changé en l'espace de cinq ans. En 2006, les Japonais tenaient la première place du podium devant les Américains, les Russes, les Chinois et les Taiwanais.

Le shopping des touristes étrangers en France profite principalement à l'industrie du luxe.

Les grands acteurs comme LVMH, propriétaire de Louis Vuitton, PPR (Gucci), Hermès ou Richemont (Cartier) ont tous vu leurs ventes grimper l'an dernier grâce à l'explosion de la demande des pays émergents et aux flux touristiques.

Le panier moyen le plus élevé (1.500 euros) revient à la clientèle de Hong Kong. Dans la joaillerie, la palme va aux Saoudiens avec 6.100 euros dépensés en moyenne le même jour dans un magasin.

Global Blue revendique une part de marché de 65% des opérations de détaxe effectuées en France.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below