George Osborne présente un budget de rigueur en Grande-Bretagne

mercredi 21 mars 2012 19h14
 

par Sven Egenter et Matt Falloon

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique a annoncé mercredi la baisse du taux supérieur de l'impôt sur le revenu et de nouvelles taxes sur les gros patrimoines en dévoilant un budget censé assurer une meilleure répartition du fardeau de l'austérité tout en confortant la réduction annoncée du déficit.

La Grande-Bretagne devrait éviter une nouvelle récession, a déclaré le ministre des Finances, George Osborne, expliquant que la croissance resterait modeste cette année avant de s'amplifier l'an prochain.

La coalition gouvernementale rassemblant les Conservateurs et les Libéraux-Démocrates a fait de l'éradication d'ici cinq ans du déficit (qui culminait à 11% du PIB avant son arrivée au pouvoir) son principal objectif. Les dernières prévisions suggèrent que l'économie du Royaume-Uni reste en mesure de l'atteindre.

Mais la rigueur affichée prive le gouvernement de David Cameron de marge de manoeuvre financière pour doper la croissance alors que l'économie n'a pas totalement récupéré de la crise et de la récession de 2007-2009.

Mesure emblématique du projet de budget présenté mercredi: la tranche d'imposition de 50% pour les contribuables dont le revenu annuel dépasse 150.000 livres (180.000 euros), introduite par le précédent gouvernement travailliste, sera ramenée à 45% à partir d'avril 2013. Une disposition qui coûtera au maximum 100 millions de livres sterling selon le ministre des Finances, mais qui devrait satisfaire l'électorat conservateur.

Parallèlement, le seuil minimal d'imposition sera porté l'an prochain à 9.205 livres de revenu annuel (11.000 euros), un relèvement souhaité par les "Lib-Dem" et qui se révèle plus élevé que prévu.

Le taux de l'impôt sur les sociétés (IS) sera lui ramené de 26% à 24% dès le mois prochain et à 22% d'ici à 2014.

Pour financer ces mesures, un droit de timbre de 7% sera prélevé sur les ventes de biens fonciers et immobiliers supérieures à deux millions de livres. En outre, la taxe sur les banques sera portée à 0,105% à compter de janvier 2013, de manière à ce que la réduction de l'IS ne profite pas aux banques.   Suite...

 
<p>Le ministre des Finances britannique George Osborne a pr&eacute;sent&eacute; un budget de rigueur pour la troisi&egrave;me ann&eacute;e cons&eacute;cutive qui pr&eacute;voit toutefois de diminuer l'imp&ocirc;t sur le revenu et d'acc&eacute;l&eacute;rer la r&eacute;duction de l'imp&ocirc;t sur les soci&eacute;t&eacute;s. /Photo prise le 21 mars 2012/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>