Amendes en France pour trois fabricants d'aliments pour animaux

mardi 20 mars 2012 12h47
 

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence a annoncé mardi avoir infligé des amendes d'un montant global de 35,2 millions d'euros à plusieurs fabricants d'aliments pour chiens et chats, pour entente avec les grossistes et entrave à la concurrence en France.

Nestlé Purina, filiale spécialisée du géant suisse de l'alimentation Nestlé, a écopé de la plus lourde sanction et devra s'acquitter d'une amende de 19,0 millions d'euros.

Royal Canin et sa maison mère Mars sont condamnés à verser 11,6 millions d'euros, tandis que Hill's Pet Nutrition et son propriétaire, le groupe américain Colgate-Palmolive, écopent de 4,66 millions d'amende.

"Nestlé Purina Petcare France et Royal Canin, qui n'ont pas contesté les faits, se sont entendus avec leurs grossistes pour restreindre la concurrence" dans la distribution spécialisée, explique l'Autorité de la concurrence dans un communiqué, précisant que les faits portent sur la période 2004-2008.

Parallèlement, Hill's Pet Nutrition "s'est entendu avec ses grossistes-vétérinaires durant 5 ans, de 2004 à 2008, pour interdire les exportations de ses produits hors du territoire français", poursuit l'Autorité.

Les trois fabricants sanctionnés représentaient, à l'époque des faits, plus de 70% des ventes de croquettes pour chiens et chats dans la distribution spécialisée, selon le communiqué.

La France compte environ huit millions de chiens et 10 millions de chats, note aussi l'Autorité.

Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez