Les Bourses européennes finissent en légère baisse

lundi 19 mars 2012 18h57
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en léger repli lundi, les investisseurs jouant la prudence après quatre séances consécutives de hausse qui ont porté les marchés à un pic de huit mois.

"Il nous faut prendre un peu de recul (...), juste pour que la tendance reste saine", décrypte Peter Kenny pour Knight Capital. "C'est un peu comme le fait d'élaguer un arbre - le marché a besoin d'un peu d'élagage."

A Wall Street, les principaux indices sont toutefois en hausse de 0,2% à 0,8%, portés notamment par l'annonce du versement par Apple d'un dividende trimestriel pour la première fois depuis 1995.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,47% (-16,95 points) à 3.577,88 points. Le Footsie britannique a terminé quasiment inchangé (-0,07%), comme le Dax allemand (-0,05%), tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'est replié de 0,11%.

Les valeurs de l'automobile, qui ont fortement progressé depuis le début de l'année, ont affiché les plus mauvaises performances sur la séance, les investisseurs se tournant à présent vers les télécoms, qui sous-performaient jusqu'alors. Porsche a perdu 2,2%.

Parmi les valeurs en hausse, TNT Express a gagné 1,05% après l'annonce de son rachat par l'américain UPS pour 5,16 milliards d'euros.

A Wall Street, Apple gagne plus de 2% après avoir annoncé le versement d'un dividende de 2,65 dollars par action à partir du dernier trimestre de son exercice 2012, qui commence le 1er juillet.

Le prix définitif fixé lundi à l'issue des enchères destinées à arrêter le montant à verser aux détenteurs de CDS souscrits sur la dette grecque montre que les investisseurs restent pessimistes quant à l'avenir financier de la Grèce après la restructuration de sa dette et deux plans d'aide.

Ce taux de recouvrement, déterminé après deux phases d'adjudication, est ressorti à 21,5 centimes par euro de valeur nominale, un niveau conforme aux anticipations du marché. Selon des calculs de Reuters, les détenteurs de contrats CDS souscrits sur de la dette publique grecque devraient recevoir un montant total de 2,5 milliards de dollars.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>