Toujours pas de correction en vue pour Wall Street

dimanche 18 mars 2012 23h21
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Les investisseurs commencent à se demander si le rally boursier est aussi infatigable qu'il paraît et s'il peut poursuivre sa course sans marquer une pause ou trébucher.

Chaque vendredi depuis maintenant plusieurs mois, une question hante l'esprit des investisseurs: la hausse des marchés d'actions est-elle suffisamment solide pour continuer sans correction?

Alors même que l'indice S&P 500 dépasse ses niveaux d'avant la crise financière mondiale, la réponse reste oui.

L'indice des gérants de fonds a franchi le seuil des 1.400 points -un important seuil psychologique- pour la première fois en quatre ans la semaine dernière. Vendredi, le S&P 500 a terminé à 1.404,17 points, son plus haut niveau depuis le 20 mai 2008. Il a progressé sur neuf des dix dernières semaines.

La rally a porté le Nasdaq à un pic de 12 ans et soulevé le Dow Jones confortablement au-dessus des 13.000 points, à son plus haut depuis décembre 2007.

"Nous observons ce rally incroyable sur le marché, et pourtant le marché est incroyablement confiant. Nous n'avons pas été aussi haussiers depuis très longtemps", commente Randy Frederick, chargé du trading et des dérivés pour le centre de recherche financière Schwab à Austin, dans le Texas.

L'indice Vix de la volatilité, le baromètre de la peur à Wall Street, a ainsi plongé à un plus bas de cinq ans alors que le S&P 500 a déjà gagné 12% depuis le début de l'année.

Cet indice mesure la volatilité attendue sur l'indice S&P 500 sur les 30 prochains jours et il évolue généralement en tendance inverse des marchés d'actions. Les investisseurs utilisent souvent des options et contrats à terme sur le Vix pour se prémunir contre une baisse du marché.   Suite...

 
<p>Le rally boursier sur les march&eacute;s am&eacute;ricains -qui a port&eacute; le S&amp;P 500 &agrave; son plus haut niveau depuis le 20 mai 2008, le Nasdaq &agrave; un pic de 12 ans et le Dow Jones &agrave; son plus haut niveau depuis d&eacute;cembre 2007- devrait se poursuivre cette semaine. /Photo prise le 6 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Brendan McDermid</p>