Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 15 mars 2012 18h54
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini sur un gain de 0,44% à 3.580,21 points, signant une septième séance consécutive de hausse, à son plus haut depuis le 1er août 2011.

Les marchés sont portés par l'accalmie sur le front des dettes souveraines et l'accumulation d'indicateurs signalant une amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis, avec des indices d'activité manufacturière "Empire State" et "Philly Fed" ressortis meilleurs que prévu en mars.

* STMICROELECTRONICS (+5,58% à 6,372 euros) est arrivé en tête des hausses du CAC 40 et de la Bourse de Milan, porté par des informations selon lesquelles la coentreprise ST-Ericsson pourrait devenir prochainement la cible d'une OPA. Les technologiques (+1,15%) sont arrivées en tête des hausses sectorielles en Europe.

* PERNOD RICARD (-2,10% à 80,38 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Groupe Bruxelles Lambert a annoncé la cession de 6,2 millions d'actions du groupe de spiritueux, soit environ 2,3% du capital, pour 499 millions d'euros.

* ALSTOM a rebondi de 2,15% à 32,235 euros, au lendemain d'une chute de 3,83%. Le PDG Patrick Kron a refusé de commenter les "spéculations" évoquant un intérêt de son groupe pour le fabricant allemand d'éoliennes REpower.

Peu avant la clôture, le groupe a précisé qu'il n'excluait pas des acquisitions de quelques centaines de millions d'euros, mais qu'il restait prudent.

* AXA (+2,05% à 12,93 euros). Les assureurs de l'Union européennes sont sur le point d'échapper au plein effet de la nouvelle réglementation Solvency II en matière de fonds propres, ce qui pourrait leur épargner des milliards d'euros, grâce à un accord de dernière minute entre législateurs européens, a-t-on dit à Reuters de source parlementaire. L'indice européen des assureurs a gagné 1,05%.

* Les VALEURS AUTOMOBILES ont subi des prises de bénéfice après une nouvelle baisse des immatriculations en février en zone euro, en raison notamment de la faiblesse des marchés italien et français.

RENAULT, dont la filiale slovène a annoncé une réduction de la production à partir d'avril et la suppression de 13% des effectifs, a reculé de 1,46% à 42,385 euros et PSA a perdu 0,65% à 13,025 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>