Le pire de la crise est passé, estime Mario Monti

mardi 13 mars 2012 19h00
 

ROME (Reuters) - La phase la plus aiguë de la crise économique est passée mais il ne faut pas baisser la garde, a déclaré mardi le président du Conseil italien Mario Monti à l'occasion d'une visite à Rome de la chancelière allemande Angela Merkel.

S'exprimant lors d'une conférence de presse commune, Mario Monti a ajouté que l'Italie et l'Allemagne partageaient l'opinion que la zone euro devait tenir fermement la barre sur la stabilité financière tout en donnant plus d'importance à la croissance.

"La phase la plus aiguë de la crise paraît définitivement terminée mais ce n'est pas une raison pour nous relâcher", a dit le chef du gouvernement italien.

Gavin Jones, Jean Décotte pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>A l'occasion d'une visite &agrave; Rome de la chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel, le pr&eacute;sident du Conseil Mario Monti a d&eacute;clar&eacute; que la phase la plus aigu&euml; de la crise &eacute;conomique &eacute;tait pass&eacute;e mais qu'il ne fallait pas baisser la garde. /Photo prise le 13 mars 2012/REUTERS/Tony Gentile</p>