Les Bourses testent de fortes résistances

mardi 13 mars 2012 15h01
 

par Juliette Rouillon

PARIS (Reuters) - L'indice CAC 40 se situe mardi à ses plus hauts de l'année en séance à la Bourse de Paris après avoir franchi une résistance importante dans la matinée de 3.515 points.

Mais ce niveau, qui a permis à l'indice parisien de combler un "gap" ouvert le 3 août, lors de la chute des marchés boursiers cet été, doit encore être confirmé en clôture avant de marquer un signal de hausse, notent des analystes graphiques.

Le CAC 40 gagnait près de 1% à 3.523 points vers 14h00.

Les autres grands indices boursiers européens et américains, bloqués eux aussi juste au-dessous de lignes de résistance importantes depuis la fin février malgré le succès de l'échange de dette grecque, devraient rapidement suivre le CAC 40 et franchir ces niveaux, ajoutent les analystes graphiques.

Au-delà de ces résistances, qui correspondent aux plus hauts de 2012 pour les indices européens et de 2011 pour le S&P 500, les indices devraient se diriger dans un premier temps jusqu'à 3.620 points pour le CAC 40, 2.620 points pour l'EuroStoxx 50 et 1.395 points pour le S&P 500, ajoutent-ils.

L'indice allemand Xetra Dax bute sur les 6.973 points touchés le 21 février. L'EuroStoxx 50 peine à franchir les 2.558 atteints le 2 mars, et le S&P 500 devrait venir tester en ouverture les 1.375 points, note Gérard Sagnier, analyste technique chez Aurel BGC.

En Europe, l'analyste d'Aurel BGC attend une poursuite de la consolidation encore dix à quinze jours, avant une reprise du mouvement haussier, vers les 3.620 points dans une premier temps pour le CAC 40, puis vers un objectif à 3.900 points d'ici septembre.

"La congestion actuelle à plat sur le marché européen et avec un faible volume devrait se poursuivre. Seul le dépassement des plus hauts de 2012 donnera le signal de la poursuite de la dynamique haussière", écrit-il dans une note de recherche.   Suite...

 
<p>La Bourse de Francfort. Selon des analystes graphiques, les grands indices boursiers europ&eacute;ens et am&eacute;ricains, bloqu&eacute;s juste au-dessous de lignes de r&eacute;sistance importantes depuis la fin f&eacute;vrier malgr&eacute; le succ&egrave;s de l'&eacute;change de dette grecque, devraient rapidement cro&icirc;tre pour se diriger dans un premier temps jusqu'&agrave; 3.620 points pour le CAC 40, 2.620 points pour l'EuroStoxx 50 et 1.395 points pour le S&amp;P 500. /Photo prise le 13 mars 2012/REUTERS/Remote/Sonya Schoenberger</p>