Les discussions avec Burberry progressent, estime Interparfums

mardi 13 mars 2012 08h27
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Interparfums estime que les chances de succès d'une coentreprise avec Burberry l'emportent sur les risques d'échec et que les négociations devraient s'achever dans les quatre à six semaines à venir, a déclaré à Reuters le PDG du groupe français.

Philippe Benacin a également affirmé qu'Interparfums, après s'être montré prudent en début d'année, réviserait "très probablement" à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour 2012. (voir )

Le concepteur de parfums sous licence pour Burberry, Lanvin, Van Cleef & Arpels, Montblanc (groupe Richemont) ou Jimmy Choo, poursuit des discussions depuis décembre 2011 avec la marque au tartan - à la demande de cette dernière - sur la création d'une coentreprise dans les parfums et les cosmétiques.

Faute d'un accord, Burberry pourrait racheter sa licence ou bien laisser le contrat se poursuivre jusqu'à son échéance, le 31 décembre 2017.

Cette licence est cruciale pour Interparfums qui réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires avec le groupe britannique. Son éventuel rachat se ferait cependant au prix d'une importante compensation financière, évaluée par les analystes à environ 200 millions d'euros avant impôts.

"Les discussions se poursuivent en vue de parvenir à une structure acceptable par les deux parties. Je penche plutôt pour une poursuite de notre collaboration", a déclaré Philippe Benacin, lors d'une interview téléphonique.

Il a estimé que les chances de succès étaient "plus grandes"

que les risques d'échec et a dit espérer aboutir "dans quatre à six semaines".   Suite...