Swatch réduit uniformément ses livraisons de composants

lundi 12 mars 2012 20h53
 

par Nathalie Olof-Ors et Victoria Bryan

BÂLE (Reuters) - Les réductions de livraisons de mouvements et de composants horlogers s'appliquent de manière uniforme à toutes les marques de montres, y compris à celles de Swatch Group, a déclaré lundi Nayla Hayek, la présidente du conseil d'administration du groupe biennois.

"La Commission de la concurrence (Comco) contrôle clairement tout ce que nous faisons et ce que nous livrons", a-t-elle affirmé à Reuters lors d'un entretien à l'occasion du salon horloger de Bâle (Baselworld).

"Nos marques sont dans la même situation que les autres, a-t-elle ajouté, soulignant que le groupe "applique tout ce qui lui est imposé".

Contactée par Reuters, la Comco, autorité suisse de la concurrence, n'était pas joignable dans l'immédiat.

En juin, la commission de la concurrence a ouvert une enquête sur les livraisons de composants horlogers à la demande de Swatch Group.

Selon le communiqué publié à l'époque par la commission, les mesures provisionnelles imposaient au groupe basé à Bienne de continuer à approvisionner des tiers dans un premier temps, mais l'autorisaient à réduire les quantités à compter du premier janvier 2012.

"Après la décision (définitive) de la Comco que nous espérons favorable, nous ne serons plus forcés de fournir des mouvements mécaniques à tout le monde", a dit espérer Nayla Hayek.

La famille Hayek fustige de longue date ce qu'elle qualifie de "mentalité de supermarché" qui veut que ses concurrents viennent "se servir" dans son outil de production, faisant valoir que le groupe assume seul les risques industriels.   Suite...

 
<p>Nayla Hayek, la pr&eacute;sidente du conseil d'administration de Swatch Group, a d&eacute;clar&eacute; que les r&eacute;ductions de livraisons de mouvements et de composants horlogers s'appliquaient de mani&egrave;re uniforme &agrave; toutes les marques de montres, y compris &agrave; celles du groupe biennois. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann</p>