March 9, 2012 / 6:24 PM / in 5 years

Renault prépare son arrivée en Chine avec un directeur dédié

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Un mod&egrave;le Renault Grand Scenic au salon de l'automobile &agrave; Shanghai. Renault esp&egrave;re obtenir cette ann&eacute;e le feu vert des autorit&eacute;s chinoises pour produire sur place des voitures et a annonc&eacute; vendredi la nomination d'un directeur des op&eacute;rations en Chine. /Photo prise le 19 avril 2011/Aly Song</p>

PARIS (Reuters) - Renault, qui espère obtenir cette année le feu vert des autorités chinoises pour produire sur place des voitures, a annoncé vendredi la nomination d'un directeur des opérations en Chine.

A compter du 1er avril, Katsumi Nakamura, un ancien de Nissan qui dirige actuellement les opérations du groupe Renault pour la région Asie-Pacifique, se spécialisera dans le marché chinois.

Renault ne commercialise aujourd'hui en Chine qu'un petit volume de voitures importées. Après avoir laissé la Chine à Nissan en vertu d'une répartition géographique des marchés entre les deux partenaires, il a maintenant l'intention de produire sur place ses propres véhicules à compter de 2014-2015 dans le cadre des accords déjà conclus entre Nissan et le chinois Dongfeng.

Katsumi Nakamura connaît très bien la Chine puisqu'il a été président de la JV entre Nissan et Dongfeng à partir de 2003 avant de rejoindre le groupe Renault cinq ans plus tard. Il sera remplacé à la tête de la région Asie-Pacifique par Gilles Normand, actuellement directeur Afrique, Moyen-Orient et Inde de Nissan après avoir débuté sa carrière chez Renault.

Parmi les autres changements annoncés vendredi, Béatrice Foucher, directrice du produit de Renault, cédera sa place à Thomas Lane, qui occupait jusqu'ici le même poste chez Nissan. Béatrice Foucher prendra d'autres fonctions au sein du groupe, a dit Renault sans plus de précisions.

Dans son communiqué, Renault a également annoncé le départ à la retraite de la directrice des ingénieries et de la qualité Odile Desforges, qui sera remplacée par Jean-Michel Billig, un ingénieur franco-allemand étranger à l'automobile et spécialisé dans l'aérospatiale. Ce dernier occupe depuis plusieurs années différentes fonctions au sein du groupe EADS.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below