Arkema revoit à la hausse son objectif à long terme d'Ebitda

jeudi 8 mars 2012 09h13
 

PARIS (Reuters) - Arkema a revu à la hausse son objectif à long terme d'Ebitda après un exercice 2011 marqué par une hausse des résultats, un renforcement dans la chimie de spécialités et une forte contribution de l'Asie qui devrait se confirmer en 2012.

En 2011, le numéro un français de la chimie a engagé un projet de cession de son pôle de produits vinyliques au suisse Klesch, une opération qui devrait être achevée à la mi-2012 et qui s'est traduite dans les comptes annuels par une charge exceptionnelle de 505 millions d'euros, surtout liée à des dépréciations d'actifs.

Dans le même temps, le groupe a réalisé plusieurs acquisitions représentant près d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Ces différents éléments ont conduit en 2011 à une progression de 28% de l'Ebitda, à 1,034 milliard d'euros, et de 21,2% du chiffre d'affaires, à 5,9 milliards. Mais le résultat net annuel part du groupe est en perte de 19 millions d'euros, après un bénéfice de 347 millions en 2010.

Au titre de l'exercice 2011, Arkema propose de verser un dividende de 1,30 euro par action, en augmentation de 30%.

Les produits d'Arkema, scindé de Total en 2006, sont utilisés dans la construction, l'automobile, l'électronique, l'aérospatiale et l'industrie alimentaire.

Cotée depuis 2006, l'action a clôturé mercredi à 66,73 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 4,3 milliards d'euros. Elle a gagné 22% depuis le début de l'année, après avoir gagné 1,54% en 2011.

ACQUISITIONS CIBLÉES

"Tout en restant prudent sur le contexte macro-économique de 2012, Arkema est confiant dans ses atouts très solides et continuera à associer gestion rigoureuse de l'entreprise et politique de croissance ciblée", lit-on dans un communiqué.   Suite...