Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

mercredi 7 mars 2012 12h43
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 rebondit modérément (+0,68% à 3.385,28 points à 12h20) au lendemain d'une chute de 3,58% liée au retour des inquiétudes sur la conjoncture économique et sur la crise de la zone euro.

* Les poids lourds de l'indice comme BNP PARIBAS (+1,87%), SANOFI (+1,1%) et LVMH (+1,24%) sont les principaux contributeurs à ce rebond technique.

* SANOFI continuera ses acquisitions dans les marchés émergents et ne sera probablement pas candidat à la reprise de l'activité santé animale de Pfizer, a dit mardi son directeur général Chris Viehbacher.

* Comme BNP, les autres BANCAIRES sont bien orientées dans l'attente de l'issue des négociations entre la Grèce et ses créanciers privés. SOCIETE GENERALE gagne 1,67%, CREDIT AGRICOLE 2,62%. Hors CAC 40, NATIXIS gagne 4,53%.

* Comme LVMH, PPR est en progression (+1,69%), les valeurs du luxe étant soutenues par une information du journal China Daily selon laquelle Pékin abaisserait les taxes à l'importation de produits de luxe, pour doper la consommation.

* AXA (+0,64%) va racheter pour 494 millions de dollars l'assurance non-vie de HSBC à Hong Kong, Singapour et au Mexique, tandis que QBE paiera 420 millions de dollars pour les actifs IARD argentins de la banque britannique.

* ACCOR, qui avait chuté plus que le marché mardi (-5,58%), est en tête des hausses du CAC 40.

* TOTAL (-1,19%) et EDF (-1,05%) accusent les plus fortes baisses de l'indice.

* Les valeurs PARAPÉTROLIÈRES rebondissent au lendemain de fortes baisses. TECHNIP, qui a perdu plus de 3% mardi, prend 1,65% et CGG VERITAS 2,76% (-6,4% mardi).   Suite...

 
<p>Sanofi, dont le directeur g&eacute;n&eacute;ral Chris Viehbacher a annonc&eacute; que le groupe continuerait ses acquisitions dans les march&eacute;s &eacute;mergents et ne serait probablement pas candidat &agrave; la reprise de l'activit&eacute; sant&eacute; animale de Pfizer, gagne 1,1% mercredi &agrave; la mi-s&eacute;ance &agrave; la Bourse de Paris. /Photo prise le 8 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>