Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 5 mars 2012 18h17
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a subi des prises de profit et clôturé en baisse de 0,39% à 3.487,54 points dans un volume d'affaires limité (2,4 milliards d'euros). Les inquiétudes concernant l'évolution de l'économie mondiale refont surface après que la Chine a révisé en baisse à 7,5% sa prévision de croissance pour 2012.

* Les valeurs BANCAIRES et les CYCLIQUES ont été les principales victimes du mouvement.

SOCIETE GENERALE a perdu 1,77% à 24,945 euros, CREDIT AGRICOLE 1,74% à 4,859 euros, BNP PARIBAS 1,37% à 37,395 euros. BNP Paribas et Société générale ont indiqué qu'elles participeraient à l'accord d'échange de dette négocié entre Athènes et l'Institut de la finance internationale, qui prévoit une décote de plus de 50% sur la valeur de la dette publique grecque.

* DEXIA a fait exception et fini en tête des hausses du SBF 120 (+3,7% à 0,308 euro). Selon un analyste, le titre profiterait de rumeurs selon lesquelles la banque franco-belge a eu massivement recours aux prêts LTRO de la BCE la semaine dernière.

* Les CYCLIQUES accusent les plus fortes baisses du CAC 40 : ARCELORMITTAL (-3,8% à 15,3 euros), ALCATEL-LUCENT (-3,23% à 1,77 euro), VALLOUREC (-3,0% à 52,37 euros), PSA PEUGEOT CITROEN (-2,24% à 14,205 euros), SAINT-GOBAIN (-2,08% à 35,61 euros), SCHNEIDER ELECTRIC (-1,87% à 51,38 euros).

* Hors CAC 40, ERAMET a perdu 4,12% à 114,15 euros et FAURECIA 3,32% à 21,08 euros.

* PERNOD RICARD (+2,0% à 79,43 euros), ESSILOR INTERNATIONAL (+1,53% à 61,72 euros) et DANONE (+1,51% à 51,73 euros) ont signé les trois plus fortes progressions du CAC 40. Exane BNP Paribas et Goldman Sachs ont relevé leur objectif de cours sur Essilor.

Hors CAC 40, REMY COINTREAU a progressé de 2,37% à 75,23 euros.

* SUEZ ENVIRONNEMENT (-4,24% à 11,3 euros), plus forte baisse du SBF 120, a également subi des prises de profit après avoir progressé de 12% la semaine dernière.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>