Glencore douche les espoirs de hausse de son offre sur Xstrata

lundi 5 mars 2012 12h03
 

par Clara Ferreira-Marques

LONDRES (Reuters) - Glencore, le numéro un mondial du négoce de matières premières, a laissé lundi peu d'espoir aux investisseurs espérant une amélioration de son offre de fusion avec Xstrata en réaffirmant que ce projet de 28 milliards d'euros était "juste".

Un rapprochement avec Xstrata, dont Glencore détient déjà 34%, serait la plus importante opération de ce type depuis l'acquisition d'Alcan par Rio Tinto en 2007. Mais le projet se heurte depuis sa présentation en février à l'opposition de certains actionnaires clés du groupe minier, aux yeux desquels il ne valorise pas suffisamment leur participation ni le potentiel de croissance de l'entreprise.

"Il s'agit d'une fusion entre égaux. Xstrata détient la majeure partie des postes clés. Jusqu'à présent, la plupart des fusions entre égaux se sont faites sur la base de ratios égalitaires. Cette opération (...) se fait avec une prime", a déclaré à Reuters le directeur général de Glencore Ivan Glasenberg.

"Nous croyons qu'il s'agit d'une opération juste, juste pour tous les actionnaires."

Glencore, qui va désormais se lancer dans une série de présentations pour défendre son projet devant ses actionnaires et ceux de Xstrata, offre 2,8 actions nouvelles par titre Xstrata qu'il ne possède pas déjà. Cette offre valorise ce dernier à environ 1.164,5 pence par action alors que l'action Xstrata se traitait lundi en milieu de matinée autour de 1.172 pence, en baisse de 1,9% par rapport à son cours de clôture de vendredi. L'action Glencore, elle, s'échangeait à 415,35 pence, en repli de 1,1%.

2012 A DÉMARRÉ "TRÈS FORT"

Glencore a confirmé lundi les résultats 2011 préliminaires publiés lors de l'annonce du projet de fusion, à savoir un bénéfice net en hausse de 7% à 4,06 milliards de dollars et un chiffre d'affaires en hausse de 28%.

Pour certains professionnels, les déclarations de Glencore avant même le début du "roadshow" rendent un relèvement de l'offre improbable.   Suite...

 
<p>Glencore, le num&eacute;ro un mondial du n&eacute;goce de mati&egrave;res premi&egrave;res, a laiss&eacute; peu d'espoir aux investisseurs esp&eacute;rant une am&eacute;lioration de son offre de fusion avec Xstrata en r&eacute;affirmant que ce projet de 28 milliards d'euros &eacute;tait "juste". /Photos d'archives/REUTERS</p>