5 mars 2012 / 07:18 / dans 6 ans

BPCE et BNP Paribas pensent à sortir de l'immobilier avant 2013

<p>Selon Les Echos, BNP Paribas envisage de c&eacute;der avant 2013 ses actifs dans l'immobiliser, tout comme le groupe bancaire BPCE (Banque populaire-Caisse d'&eacute;pargne), maison-m&egrave;re de Natixis. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon</p>

PARIS (Reuters) - Le groupe bancaire BPCE (Banque populaire-Caisse d’épargne), maison-mère de Natixis, et BNP Paribas envisagent de céder avant 2013 leurs actifs dans l‘immobilier, lit-on lundi dans Les Echos.

Citant, “plusieurs sources”, le journal écrit que BPCE “envisage de réfléchir à l‘avenir de sa participation de 42% dans la société de promotion immobilière Nexity à partir du second semestre”.

Cette participation, jugée non stratégique depuis 2009 devient coûteuse en fonds propres avec Bâle III, ce qui pourrait accélérer le calendrier d‘un éventuel désengagement, ajoute le quotidien.

Personne n’était joignable auprès des deux groupes bancaires pour commenter cette information.

Il indique en outre que “des discussions bilatérales informelles” ont été initiées avec plusieurs candidats, concernant la participation de 51% que détient BNP dans la foncière Klépierre.

Les noms des foncières Unibail, Corio, Simon Property, Hammerson ou Westfield sont évoqués, ainsi que ceux d‘investisseurs institutionnels.

Noëlle Mennella, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below