Adecco simplifie son réseau en France, 500 postes supprimés

jeudi 1 mars 2012 10h07
 

par Pascal Schmuck

ZURICH (Reuters) - Adecco, numéro un mondial du placement de personnel, a annoncé jeudi une simplification de son réseau en France qui se traduira par la suppression de plus de 500 postes à temps plein.

La mesure, qui se fera en réunissant les réseaux Adecco et Adia, nécessitera des charges et investissements de 45 millions d'euros qui seront inscrits principalement au second semestre 2012, a précisé le groupe dans un communiqué.

Adecco, dont la France représente près de 30% du chiffre d'affaires total, a enregistré dans l'Hexagone des revenus stables de 1,46 milliard d'euros au quatrième trimestre 2011, pour un résultat opérationnel (Ebita) de 62 millions, en hausse de 8%. La marge s'est améliorée de 40 points de base à 4,3%.

Sur l'année, les revenus et le résultat opérationnel en France ont progressé de 10% à respectivement 6,07 milliards et 202 millions d'euros.

En janvier, les revenus ont chuté de 9% en France, a indiqué à Reuters le directeur général du groupe, Patrick De Maeseneire. Ils ont progressé dans le même temps de 2% aux Etats-Unis, a ajouté le directeur financier Dominik de Daniel.

Au niveau du groupe, les revenus ont reculé de 1% en janvier, tant sur une base organique que corrigé des jours ouvrés.

"Nous voyons un ralentissement, surtout en Europe de l'Ouest, comme nous l'avons déjà observé en Italie et dans la péninsule ibérique au troisième trimestre. Seuls l'Allemagne et certains pays nordiques font exception", a précisé le directeur général à Reuters.

UN DIVIDENDE EN FORTE HAUSSE   Suite...

 
<p>Adecco, num&eacute;ro un mondial du placement de personnel, a annonc&eacute; jeudi une simplification de son r&eacute;seau en France qui se traduira par la suppression de plus de 500 postes. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann</p>