La croissance trimestrielle américaine revue à la hausse à 3,0%

mercredi 29 février 2012 16h09
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine a enregistré une croissance plus forte qu'initialement estimé au quatrième trimestre 2011, en raison d'une révision à la hausse des chiffres de la consommation et des investissements des entreprises, ce qui atténue les craintes d'un brusque ralentissement dans les premiers mois de 2012.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) américain a été revue en hausse à 3,0% en rythme annualisé, son taux le plus élevé depuis le deuxième trimestre 2010, d'après la deuxième estimation publiée mercredi par le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une confirmation à 2,8% du PIB du quatrième trimestre 2011, après une expansion de 1,8% au trimestre précédent.

"Ceci traduit une ferme amélioration malgré toute la volatilité des cours boursiers que nous avons vue l'an dernier, et cela montre que nous ne sommes nullement sur le point de retomber en récession", commente Tim Ghriskey, de Solaris Group.

La croissance du quatrième trimestre a notamment été soutenue par l'augmentation des stocks des entreprises, qui avaient accusé sur juillet-septembre leur premier recul depuis fin 2009. Mais leur rebond a été légèrement moins marqué qu'initialement estimé, atténuant les craintes d'un brusque ralentissement économique lors du trimestre en cours.

"Ceci accrédite la thèse d'une performance économique de la fin du quatrième trimestre qui se poursuit au premier trimestre. Mais nous n'allons pas voir au premier trimestre un PIB supérieur à 2,5% parce que nous n'allons pas voir les stocks continuer à s'accumuler", analyse Robert Dye, chef économiste de Comerica, à Dallas.

Les stocks ont augmenté de 54,3 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 56,0 milliards en première estimation.

La consommation des ménages, qui compte pour environ 70% de l'activité de l'économie américaine, a augmenté de 2,1% (révisé de 2,0%) après avoir progressé de 1,7% au trimestre précédent. Même les dépenses de construction ont été plus fortes qu'initialement estimé.   Suite...

 
<p>La croissance du produit int&eacute;rieur brut (PIB) am&eacute;ricain a &eacute;t&eacute; revue en hausse au quatri&egrave;me trimestre &agrave; 3,0% en rythme annuel, son taux le plus &eacute;lev&eacute; depuis le deuxi&egrave;me trimestre 2010, d'apr&egrave;s la deuxi&egrave;me estimation publi&eacute;e mercredi par le d&eacute;partement du Commerce. Les &eacute;conomistes interrog&eacute;s par Reuters s'attendaient &agrave; une croissance de 2,8%, comme en premi&egrave;re estimation. /Photo d'archives/REUTERS</p>