29 février 2012 / 10:59 / il y a 5 ans

L'Europe conforte ses gains après l'intervention de la BCE

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes confortent leurs gains mercredi en fin de matin&eacute;e apr&egrave;s l'injection de pr&egrave;s de 530 milliards d'euros de liquidit&eacute;s dans le syst&egrave;me bancaire europ&eacute;en dans le cadre de la deuxi&egrave;me op&eacute;ration de refinancement &agrave; long terme de la Banque centrale europ&eacute;enne. A 11h45, l'indice CAC 40 avan&ccedil;ait de 0,3% apr&egrave;s avoir grimp&eacute; tr&egrave;s bri&egrave;vement de pr&egrave;s de 1% et alors qu'il gagnait plus de 0,5% peu avant l'annonce de la BCE. Parmi les autres grandes places europ&eacute;ennes, Londres &eacute;tait quasi inchang&eacute;e, Francfort (photo) prenait 0,5% et Milan 0,8%. /Photo prise le 29 f&eacute;vrier 2012/Remote/Kirill Iordansky</p>

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confortent leurs gains mercredi en fin de matinée après l'injection de près de 530 milliards d'euros de liquidités dans le système bancaire européen dans le cadre de la deuxième opération de refinancement à long terme de la Banque centrale européenne.

Les traders interrogés par Reuters s'attendaient à ce que les banques de la zone euro empruntent quelque 500 milliards d'euros, après avoir emprunté 489 milliards lors de la première opération à trois ans et à taux réduit qui s'est déroulée fin décembre.

Les marchés d'actions ont brièvement accru leurs gains quelques minutes après l'annonce de la BCE avant de revenir à leurs niveaux antérieurs. L'euro a aussi très brièvement monté contre le dollar avant d'effacer ses gains.

"L'assouplissement des règles de collatéral a bien fonctionné. On voit que la banque centrale atteint son objectif. Cela montre que la banque centrale est proactive et suit de très près la situation de refinancement des banques", commente Renaud Raimon, président d'Aliénor Capital.

"C'est un message très positif sur l'état d'esprit dans lequel la banque centrale agit. On voit que le comportement de la banque centrale est de plus en plus proche de celui de la Fed."

"Les conséquences pour le marché sont positives. Il y a deux sujets qui préoccupent les marchés : la croissance et le stress financier. Le sujet du stress financier est très bien adressé avec le dossier grec en passe d'être résolu et le refinancement des banques", ajoute-t-il.

A 11h45, l'indice CAC 40 avançait de 0,3% après avoir grimpé très brièvement de près de 1% et alors qu'il gagnait plus de 0,5% peu avant l'annonce de la BCE.

Parmi les autres grandes places européennes, Londres était quasi inchangée, Francfort prenait 0,5% et Milan 0,8%.

Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 gagnait aussi 0,5% et l'EuroFirst 300 0,4%.

Les valeurs bancaires, qui anticipaient l'opération dès l'ouverture, sont les premières à en profiter. Crédit agricole s'adjugeait près de 4% et Société générale 1,7%.

Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans était de 1,827%, contre 1,825% peu avant l'annonce.

L'euro se traitait autour de 1,3440 dollar, alors qu'il était autour de 1,3465 avant l'annonce.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below