Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

mercredi 29 février 2012 08h24
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris :

* Les valeurs BANCAIRES seront dans le viseur du marché du fait de la deuxième opération de refinancement à trois ans (LTRO) de la Banque centrale européenne, prévue ce mercredi.

Lors de cette injection de fonds, dont l'issue doit être publiée en fin de matinée, les banques de la zone euro devraient emprunter quelque 500 milliards d'euros, selon des traders interrogés par Reuters.

Selon Fitch, l'opération ne fait que retarder la chute de certaines banques ayant des notations faibles.

* PSA devra communiquer dès que possible, a déclaré une porte-parole de l'Autorité des marchés financiers (AMF), interrogée sur les informations de presse faisant état d'une possible augmentation de capital du constructeur automobile.

* BOUYGUES attend une légère baisse de son chiffre d'affaires en 2012, reflet de la performance de la division télécoms qui devrait pâtir de l'arrivée de Free Mobile. Le conglomérat table sur une baisse de 1% de son chiffre d'affaires après une hausse de 5% en 2011.

* THALES - Nexter cherche à s'allier à des groupes en Europe, dans un marché qu'il juge trop fragmenté, après avoir tenté l'an dernier un rapprochement avec les français Renault Trucks Defense et Panhard, a déclaré le PDG du fabricant du char Leclerc, lors d'une interview à Reuters. En France, les discussions en vue d'une fusion de sa division de munitions avec TDA, celle de THALES, devraient aboutir à l'été.

* LAFARGE - Holcim s'attend à une hausse de la demande pour les matériaux de construction dans les pays émergents, mais a taillé dans son dividende malgré une baisse des bénéfices moins nette que prévue pour 2011.

* ILIAD, FRANCE TELECOM, BOUYGUES, VIVENDI. Une inspection menée par l'Autorité de régulation des télécoms a démontré que le réseau de Free Mobile respectait ses obligations en matière de couverture de la population française.   Suite...

 
<p>Le si&egrave;ge de la BCE &agrave; Francfort. Les valeurs bancaires seront dans le viseur du march&eacute; mercredi du fait de la deuxi&egrave;me op&eacute;ration de refinancement &agrave; trois ans de la Banque centrale europ&eacute;enne, qui devrait d&eacute;boucher sur un total d'emprunt d'environ 500 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski</p>