Swiss Re triple son bénéfice net en 2011, optimiste sur 2012

jeudi 23 février 2012 11h45
 

par Pascal Schmuck

ZURICH (Reuters) - Swiss Re a annoncé jeudi une hausse de son dividende après un triplement de ses bénéfices en 2011 malgré un nombre élevé de catastrophes naturelles.

Le deuxième réassureur mondial a précisé que l'exercice 2012 avait bien démarré avec des primes en hausse de 20% dans toutes les régions lors des renouvellements de contrats en janvier. L'augmentation moyenne des prix pour le portefeuille renouvelé à atteint 4% contre 2% chez le numéro un de la branche Munich Re.

"Nous nous attendons à voir les prix s'affermir encore plus dans le courant 2012", a déclaré le directeur financier du groupe, George Quinn, lors d'une conférence téléphonique.

Le bénéfice net 2011 a triplé à 2,63 milliards de dollars, (1,97 milliard d'euros), alors que les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 1,79 milliard, après 863 millions en 2010.

Au quatrième trimestre, le groupe a enregistré un résultat net de 983 millions de dollars après une perte de 725 millions un an plus tôt, pulvérisant les 151 millions attendus par le consensus.

Swiss Re, qui reconnaît avoir bénéficié d'un faible taux d'imposition, a également pu reprendre des réserves d'un montant de 1,3 milliard de dollars.

Le groupe, dont les primes acquises ont grimpé de 11% à 12,05 milliards, a également mis en avant la bonne tenue de sa gestion d'actifs, qui a enregistré un résultat d'exploitation de 5 milliards de dollars et un rendement des investissements de 5,1%.

Cette performance ne devrait pas se répéter en 2012, a toutefois prévenu George Quinn, ajoutant qu'il ne s'attendait pas non plus à ce que le groupe profite à nouveau d'un taux d'imposition très bas de 2011.   Suite...

 
<p>Swiss Re a relev&eacute; son dividende apr&egrave;s un triplement de ses b&eacute;n&eacute;fices en 2011 malgr&eacute; un nombre &eacute;lev&eacute; de catastrophes naturelles. Le deuxi&egrave;me r&eacute;assureur mondial a d&eacute;clar&eacute; que l'exercice 2012 avait bien d&eacute;marr&eacute; avec des primes en hausse de 20% dans toutes les r&eacute;gions lors des renouvellements de contrats en janvier. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann</p>