Natixis fait mieux que prévu au 4e trimestre en dépit de la BFI

jeudi 23 février 2012 10h43
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Natixis a fait état jeudi d'un bénéfice net supérieur aux attentes au quatrième trimestre 2011, la banque étant parvenue à compenser la baisse de ses revenus dans les activités de marchés par une maîtrise de ses charges.

La banque, filiale du groupe BPCE (Banque populaire-Caisse d'épargne), indique avoir enregistré au quatrième trimestre un bénéfice net de 302 millions d'euros, en recul de 32% par rapport au dernier trimestre de 2010.

D'après le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes anticipaient en moyenne un résultat net de 263 millions.

Sur l'exercice 2011, le bénéfice net de Natixis ressort à 1,56 milliard d'euros, en repli de 10% par rapport à 2010. Il s'élève à 2,6 milliards d'euros pour sa maison mère BPCE.

Relativement moins exposée que les autres banques françaises à la crise des dettes souveraines en zone euro, Natixis indique avoir cédé au cours du dernier trimestre 2011 pour 1,6 milliard d'euros d'actifs dans sa banque de financement et d'investissement (BFI) ainsi que deux milliards d'euros d'actifs dans son portefeuille d'actifs toxiques.

En Bourse, l'action Natixis gagnait 7% à 2,50 euros à 10h30, surperformant l'indice bancaire européen (+0,74%). A ce niveau de cours, le titre gagne 28,5% depuis le début de l'année après avoir chuté de 41% en 2011.

Dans une note de recherche, CM-CIC Securities souligne la "bonne résistance du modèle économique" de Natixis.

Dans la banque de financement et d'investissement, les revenus de Natixis ont reculé de 20% au cours du quatrième trimestre. Ils ont toutefois progressé de 6% au sein du pôle Epargne et de 2% dans les services financiers spécialisés.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident du groupe BPCE (Banque populaire - Caisse d'&eacute;pargne), Fran&ccedil;ois Perol, et le directeur g&eacute;n&eacute;ral de sa filiale Natixis, Laurent Mignon. Natixis a enregistr&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice net sup&eacute;rieur aux attentes au quatri&egrave;me trimestre 2011, de 302 millions d'euros, en repli de 32% par rapport &agrave; l'exercice pr&eacute;c&eacute;dent. /Photo prise le 23 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>