Accord en vue sur le deuxième plan d'aide à la Grèce

mardi 21 février 2012 01h14
 

par Julien Toyer et Annika Breidthardt

BRUXELLES (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro se rapprochaient lundi soir d'un accord sur un deuxième plan d'aide à la Grèce qui permettrait au pays d'éviter un défaut sur sa dette à court terme mais pourrait ne pas suffire pour ranimer son économie moribonde après plus de deux ans de crise.

Après plus de sept heures de discussions, les ministres des Finances de la zone euro se sont entendus sur les moyens de réduire la dette grecque environ 123% ou 124% du PIB national mais poursuivaient les négociations afin de parvenir à l'objectif initial de 120%, ont indiqué trois sources proches des négociations.

Selon ces sources, des accords de principe ont été trouvés sur une réduction des taux d'intérêt des prêts qui seront consentis à la Grèce et sur la participation des banques centrales nationales de la zone euro à un échange de dette.

Deux autres pistes sont désormais explorées.

D'une part, de difficiles négociations sont en cours sur une redistribution des bénéfices réalisés par la Banque centrale européenne sur ses titres obligataires grecs.

D'autre part, les discussions ont repris en parallèle de la réunion de l'Eurogroupe avec les représentants des créanciers privés, sous la houlette des responsables de l'Institut de la Finance Internationale, Charles Dallara et Jean Lemierre, présents dans le bâtiment.

Selon deux sources au fait des discussions, ces derniers ont proposé d'accepter une décote de 53,5% sur leurs titres obligataires grecs, contre 50% auparavant.

Une autre source de haut rang au sein de la zone euro a indiqué qu'une enveloppe d'environ six milliards d'euros devait être trouvée pour financer le programme, qui porte sur un montant total de 130 milliards d'euros.   Suite...

 
<p>Le Premier ministre grec Lucas Papad&eacute;mos (&agrave; gauche) et le ministre allemand des Finances Wolfgang Sch&auml;uble lors de la r&eacute;union de l'Eurogroupe &agrave; Bruxelles, lundi. Un accord semblait en vue lundi soir sur le deuxi&egrave;me plan d'aide &agrave; la Gr&egrave;ce mais les discussions se poursuivaient encore tard dans la soir&eacute;e pour r&eacute;gler les derniers d&eacute;tails. /Photo prise le 20 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Yves Herman</p>